Discours d’Olivier Chastel

Président du MR

Tournée des vœux – La Louvière – Janvier 2018

Mesdames, Messieurs,

Très chers militants,

Je vous adresse d’emblée mes meilleurs vœux pour 2018. Que cette année vous apporte santé, joie et bonheur.

Et quel plaisir de commencer 2018 avec vous. Ensemble, nous partageons le même optimisme et le même engagement pour concrétiser les réformes dont notre société a tant besoin et ainsi construire l’avenir.

2017 a été, vous en conviendrez, une année pleine de surprises. Il y a un an, je n’imaginais pas me retrouver face à vous pour évoquer notre action au sein du gouvernement wallon. La réponse positive que nous avons adressée à l’appel lancé par le cdH démontre à nouveau que le Mouvement Réformateur prend ses responsabilités quand la situation politique l’exige. Et en à peine six mois, quelle fierté en voyant le chemin parcouru !

Willy Borsus a démontré toutes ses qualités de chef d’équipe. Il donne à la Wallonie un nouveau souffle après des années marquées par le repli sur soi et le manque de vision. Il a mis au cœur de l’action de son gouvernement la bonne gouvernance, l’emploi et l’augmentation du pouvoir d’achat, autant de sujets négligés par le passé en Wallonie.

Notre ministre-président est particulièrement bien secondé par Pierre-Yves Jeholet, notre vice-président du gouvernement wallon, qui œuvre avec dynamisme pour créer plus d’emplois dans notre région, améliorer la formation de ceux qui en ont besoin, soutenir les entreprises et encourager l’innovation.

Quant à Jean-Luc Crucke, il a bouclé en moins de six mois une très ambitieuse réforme fiscale. La télé-redevance est enfin abolie ! Cela représente une augmentation du pouvoir d’achat de tous les wallons. Les jeunes sont désormais mieux soutenus pour leur première acquisition immobilière grâce à une baisse des droits d’enregistrement et après un décès, le conjoint survivant ne doit plus du tout payer de droits de succession sur l’habitation commune. Une Wallonie plus forte, c’est aussi une Wallonie où les citoyens sont moins taxés !

Valérie Debue a aussi un rôle majeur dans l’équipe gouvernementale. Elle remet la bonne gouvernance au centre de l’action politique wallonne. Les décisions déjà prises démontrent que l’honnêteté et la transparence sont des valeurs pleinement libérales.

 

Mesdames, Messieurs,

L’action menée par le MR en Wallonie depuis six mois est le miroir de celle que nous menons depuis trois ans avec notre Premier ministre Charles Michel et son gouvernement. Avec le Mouvement Réformateur, l’effort est récompensé et le dynamisme est encouragé.

A la fin de ce mois, tous les travailleurs mesureront à nouveau le résultat en matière de revenu disponible. La seconde phase du tax shift permet en effet d’augmenter encore les salaires nets, cette fois d’environ 45 euros par mois. Et la troisième étape est programmée pour janvier 2019. Grâce au seul tax shift, tous les travailleurs auront gagné entre 80 et 140 euros net par mois en plus depuis le début de cette législature, et cela sans compter les indexations automatiques des salaires et les augmentations obtenues par les accords interprofessionnels.

La création d’emplois est une autre priorité de notre gouvernement et les résultats sont remarquables. La Banque Nationale nous révèle que 69 000 emplois ont été créés rien qu’en 2017, soit une perspective de plus de 250 000 nouveaux jobs sur cette seule législature. Pour la Banque Nationale, la concrétisation de la croissance en matière d’emploi est particulièrement élevée en Belgique. Et c’est le résultat des mesures du gouvernement Michel !

L’esprit d’entreprendre aussi se porte bien dans notre pays. Plus de 90.000 PME se créent tous les ans, ce qui en porte le nombre à près d’un million. La Belgique occupe ainsi la deuxième place européenne en ce qui concerne la croissance des petites entreprises.

Et nos dernières décisions concrétisant la baisse de l’impôt des sociétés, profitant particulièrement à nos PME, permettront encore d’intensifier ce remarquable développement économique.

Charles, la détermination dont tu fais preuve pour concrétiser ces réformes indispensables pour nos entreprises et nos travailleurs contribue à l’amélioration du bien-être de chacun. Tu peux être particulièrement fier de ton action et de ton bilan. Merci Charles !

Aux côtés de Charles Michel, notre vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères Didier Reynders défend nos positions libérales au sein du gouvernement fédéral. Sur le plan international, il porte avec conviction l’image de la Belgique, défend notre socle commun de valeurs et notre modèle économique, et s’engage résolument pour une Europe tournée vers l’avenir.

En matière de pensions, Daniel Bacquelaine garde le cap afin de garantir la pérennité du système et donc son efficacité pour les générations futures. Son ambitieuse réforme des pensions est indispensable pour tous les travailleurs.

Marie-Christine Marghem ne manque pas d’énergie pour mettre en place la transition vers des modes de consommation plus durables, tout en garantissant tant notre sécurité d’approvisionnement que des prix maîtrisés. A ce sujet, comment ne pas réaffirmer notre volonté de construire la politique énergétique de demain pour se préparer à l’exécution de la loi prévoyant la sortie du nucléaire en 2025.

Avec Sophie Wilmès, le budget est entre de bonnes mains. Précise et déterminée, elle poursuit avec succès l’assainissement des finances publiques tout en favorisant le développement de notre économie.  Jugez plutôt : le déficit public annuel est réduit au tiers de ce qu’il était en début de législature.

Et à la mobilité, François Bellot donne un nouveau souffle au projet du RER dont les travaux vont reprendre cette année. Il s’attache à améliorer le service au public tant par une augmentation de l’offre de trains que par des progrès en termes de ponctualité.

Denis Ducarme, quant à lui, a repris le flambeau voici quelques mois et depuis, il est sur tous les fronts pour donner aux jeunes la motivation d’entreprendre, améliorer encore le statut social des indépendants et soutenir notre tissu de PME.

Par ailleurs, qu’il me soit aussi permis d’évoquer la politique d’immigration menée par notre gouvernement fédéral. Humaine et ferme, elle se veut accueillante avec tous ceux qui ont besoin de protection et stricte avec ceux qui abusent de nos lois ou de notre hospitalité.

Cette problématique complexe nécessite de la nuance et de la pédagogie face aux raccourcis de ceux qui la caricaturent. Le gouvernement fédéral respecte toutes ses obligations et fait de la Belgique une terre d’accueil mais aussi un Etat de droit.

Pour nos détracteurs, la seule alternative, c’est l’ouverture des frontières et une régularisation massive de ceux qui refusent de demander l’asile ou qui en sont déboutés. Nous y sommes fermement opposés et nous ne voulons pas d’une jungle de Calais bis en Belgique, sur la route de la Grande-Bretagne.

Mesdames, Messieurs,

Je tiens aussi à remercier nos parlementaires pour le travail accompli.

A la Chambre, sous la direction de David Clarinval, nos députés apportent leur soutien au gouvernement de Charles Michel face à une opposition qui, à court d’arguments crédibles, atteint des sommets de mauvaise foi et d’outrances.

Au Sénat, c’est le dynamisme inaltérable de notre présidente Christine Defraigne qui permet à l’assemblée de mener à bien des réflexions importantes pour notre pays. Les Réformateurs y sont emmenés par Anne Barzin.

Au Parlement wallon, Jean-Paul Wahl et son équipe ont pris leurs marques dans ce nouveau rôle de parlementaires de la majorité. Le MR n’avait plus connu ça depuis 13 ans et fait face à une opposition socialiste qui, elle, a manifestement du mal à s’en remettre.

Quant à Bruxelles, elle est confrontée à de nombreux défis en matière de gouvernance, de mobilité, de lutte contre la pauvreté, de formation. Vincent De Wolf et nos élus au Parlement bruxellois sont engagés dans la recherche d’une nouvelle dynamique pour notre Région capitale. Bruxelles le mérite et ses habitants ont besoin de solutions libérales pour voir enfin leur quotidien s’améliorer.

Et à la fédération Wallonie-Bruxelles, où la future mise en œuvre du Pacte d’Excellence pour l’enseignement sert trop souvent de paravent au piètre niveau de notre école, Françoise Bertieaux, à la tête de notre groupe, a cette importante mission de convaincre le gouvernement de choisir de vraies priorités pour nos enfants afin d’inverser cette spirale négative.

Très chers amis,

En novembre dernier, nous avons approuvé les grandes lignes de notre programme local en vue des élections d’octobre prochain. Nos sections et nos élus sont maintenant à pied d’œuvre pour décliner nos priorités en fonction des spécificités locales. De nombreux nouveaux candidats ont choisi de nous rejoindre sur nos listes électorales et défendre ainsi les valeurs qui nous sont chères.

Nous sommes en ordre de marche et nous allons mobiliser le dynamisme de toutes nos forces vives.

2018 sera donc consacrée à cette importante échéance électorale, et aussi déjà à la préparation des élections régionales, législatives et européennes de 2019.

Mais au gouvernement fédéral comme en Wallonie, nous resterons engagés au quotidien pour la gouvernance, le développement économique, la formation et la création d’emploi, une fiscalité plus juste, la mobilité et l’environnement, la santé et la protection sociale sans oublier une politique de sécurité efficace.

Mesdames, Messieurs,

Je vous invite à regarder 2018 avec confiance et optimisme.

Là où certains n’imaginent que le repli sur soi, nous proposons l’ouverture.

Là où certains recyclent cette vieille recette de travailler moins, nous proposons de travailler mieux.

Là où certains se tournent vers le passé, nous proposons le progrès.

Et là où certains opposent riches et pauvres, nous proposons un vrai projet solidaire.

Le monde change et nous voulons être des acteurs responsables de ce changement. Le MR réforme. Le MR agit. Nous sommes des Réformateurs, des Réform’acteurs.

Excellente année 2018 à tous !

Vive la liberté ! Vive le Mouvement réformateur !

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir