Communiqués

Toucher à la Sécu, c’est non !

Lors d’une interview donnée au journal Le Soir, Olivier Chastel a tenu à préciser les grandes options du MR avant l’ajustement budgétaire et le tax shift.

S’il y a bien quelque chose auquel le MR ne veut pas toucher, c’est la Sécurité sociale. « On ne touchera pas à la Sécu. Parce que si on fait ça, il faut rouvrir d’autres chantiers, et un accord de gouvernement est un équilibre subtil » commence Olivier Chastel avant de poursuivre : «certains rêvent qu’ils vont réécrire l’accord de gouvernement. Je dis qu’on ne le réécrira pas. L’accord de gouvernement est clair, ambitieux, on le mettra en œuvre. »

Concernant l’ajustement budgétaire qui arrive, Olivier Chastel voit de nouveaux engagements budgétaires dans trois domaines : la sécurité, la justice, et la lutte contre la fraude fiscale. Et le Président du MR de développer : « Si on me démontre qu’en matière de sécurité, de renseignement, de forces de l’ordre sur le terrain, il est nécessaire de soulager l’effort, je peux l’accepter. Même chose pour la Justice » tout en pointant du doigt la lutte contre la fraude fiscale : « Si on nous fait la démonstration qu’on a besoin d’agents supplémentaires aux finances, à l’Inspection spéciale des impôts ou ailleurs, nous devrons donner les moyens. »

Le tax shift aura lieu plus tard, vraisemblablement après Pâques. Dans ce cadre, Olivier Chastel met tout d’abord en exergue la nécessité de « réduire les charges fiscales qui pèsent sur le travail. La famille libérale veut trouver la manière d’améliorer considérablement le pouvoir d’achat des travailleurs en réduisant l’impôt qui pèse sur le travail. » Ensuite, le réformateur insiste bien : « Si on forçait les libéraux à parler de la TVA, notre première position serait de diminuer le taux de 6% jusqu’à 5% ou 5 ,5%. C’est le taux touchant les produits de première nécessité. Cependant, moi je ne mettrai pas la TVA sur la table en négociations. »

Olivier Chastel conclut en exposant sa philosophie : « Mon concept, c’est de favoriser les bons comportements, et de pénaliser les mauvais. Trouver les moyens chez les fraudeurs, les spéculateurs, les pollueurs. »

Plus d'infos