Communiqués

L’ULB se souvient de Paul Hymans

Le Centre Jean Gol et l’ULB organisent une exposition consacrée à Paul Hymans.

Nommé  Ministre d’Etat par le Roi Albert en aout 1914, il fut l’un des rédacteurs de la réponse belge à l’ultimatum allemand. Ministre des Affaires Economiques, puis des Affaires Etrangères et de la Justice, il fut le premier Président de l’Assemblée de la Société des Nations en 1920 et le seul à être réélu à ce poste en 1932, peu avant qu’Hitler n’accède au pouvoir en Allemagne. Professeur à l’Université de Bruxelles en 1906, il en présidera le Conseil d’Administration de 1934 à sa mort en 1941, marquant l’ULB de son empreinte. Défenseur invétéré de la liberté, sa dernière conférence publique lui donna l’occasion d’évoquer la Déclaration des Droits de l’Homme et clamer sa foi en la liberté alors que l’Europe faisait face au totalitarisme le plus abject.

C’est ce libéral convaincu que l’ULB, soutenue par le Centre Jean Gol, a souhaité mettre en avant.

À l’occasion du 150e anniversaire de sa naissance et dans le cadre des manifestations commémorant la Première Guerre mondiale, l’ULB organise l’exposition : “Paul Hymans. Vivre, c’est espérer” du 25 mars au 30 juin 2015, de 10h à 17h.

Douze ensembles de panneaux – vitrines scénarisés raconteront la vie et l’œuvre de Paul Hymans depuis son histoire familiale et ses études, ses premiers engagements au sein du libéralisme jusqu’à son action ministérielle et internationale: son rôle pendant la Première mondiale, ses mission diplomatiques notamment aux États-Unis, son action comme président de la Société des Nations, son importante activité diplomatique pendant la période d’entre-deux-guerres, son action au plan national, etc.

L’exposition se tiendra dans l’ancienne salle du Conseil, (entrée par le bâtiment NB – campus du Solbosch).