MobilitéSécurité

Sécurité : contre les incidents avec des lasers aux abords des aéroports

La ministre de la Mobilité Jacqueline Galant a pris acte des chiffres inquiétants quant au nombre d’incidents qui se produisent avec des lasers aux alentours des aéroports.

L’année dernière, des lasers ont aveuglé 222 pilotes. Belgocontrol avait plus tôt déjà identifié ce phénomène comme étant le plus grand risque pour notre sécurité aérienne. Ces chiffres inquiètent la ministre, qui veut agir. “ Diriger des lasers sur des avions en survol comporte beaucoup de dangers et il convient donc de lutter contre cela. Chacun doit prendre conscience que ce n’est pas un jeu innocent. On ne peut pas jouer avec la sécurité des passagers et des riverains ”, souligne Jacqueline Galant.

Il faut davantage de prévention

La ministre souhaite davantage de prévention à l’égard des riverains et des jeunes. “ Ainsi, j’ai demandé à Brussels Airport de mettre dans leur communication envers les riverains l’accent sur les dangers des lasers. Il est important que les parents avertissent leurs enfants de ces dangers ”. Par ailleurs, le SPF Mobilité et Transports se tient en contact avec les compagnies aériennes. Ils discutent à propos des dangers ainsi que des procédures à suivre en cas de problèmes.

Jacqueline Galant veut cependant aller plus loin. “ Le SPF doit inscrire la lutte contre les lasers dans le ‘Plan de sécurité’ qui est en cours d’élaboration. Des dispositions doivent aussi être prises entre les agents contrôleurs du SPF ainsi qu’avec les services de la police locale et de la police fédérale. Des contrôles ciblés et des poursuites effectives à l’encontre des auteurs doivent faire clairement passer le message que de telles situations dangereuses ne sont pas tolérées dans notre pays. ”