Sur proposition du Ministre de l’Economie Willy Borsus, le Gouvernement de Wallonie a approuvé ce jeudi le nouveau prêt « Coup de Pouce » mis en œuvre par la SOWALFIN.

Willy BORSUS : « Pour la relance et le redéploiement de la Wallonie, la mobilisation de l’épargne privée est un outil efficace, mobilisateur et qui rentre dans la logique win-win. La formule initiale du prêt « Coup de Pouce » avait déjà rencontré un grand succès avec 680 prêts enregistrés pour un montant total accordé de 12,7 millions €. Nul doute que ce nouveau produit rencontrera les attentes de nos entreprises et des épargnants qui souhaitent les soutenir en investissant dans des entreprises de proximité ».

Dans un souci d’apporter une réponse au niveau trop faible des fonds propres dans les PME et pour soutenir le redéploiement de la Wallonie, le Gouvernement décidé de mettre en place un nouveau prêt « Coup de Pouce ». Concrètement, le prêt « Coup de Pouce » permet aux particuliers de prêter de l’argent aux entreprises wallonnes et aux indépendants, pour financer leurs activités. Ils reçoivent, en contrepartie, un avantage fiscal qui prend la forme d’un crédit d’impôt annuel qui s’élève à 4% pendant les quatre premières années, puis 2,5% sur les éventuelles années suivantes.

Ce dispositif est adopté dans un objectif de relance économique pour permettre aux entreprises de renforcer leur solvabilité via l’épargne privée.

Modalités de ce nouveau produit

  • Augmentation des plafonds

Les plafonds autorisés sont les suivants :

    • de 100.000 € à 250.000 € par emprunteur ;
    • de 50.000 € par à 100.000 € par prêteur.
  • Durée allongée

La durée du prêt « Coup de Pouce » pourra être de 4, 6, 8 ou 10 ans.

  • Paiements à terme ou échelonnés

Deux possibilités s’offrent aux deux parties : soit rembourser la totalité du capital en une seule fois à l’issue de la durée du crédit, soit faire le choix d’un prêt amortissable présentant (au choix) des remboursements trimestriels, semestriels ou annuels du capital sur la durée prévue.

  • Possibilité de remboursement anticipatif

Le prêt « Coup de pouce » actuel ne permet pas un remboursement anticipé des fonds prêtés. Le Gouvernement introduit désormais ce principe.

  • Garantie publique sur prêt privé

Le dispositif prévoit une garantie de remboursement de 30 % de la part de la Région dans certains cas comme une faillite, une réorganisation judiciaire, une dissolution ou une liquidation volontaire ou forcée de l’emprunteur.

  • Possibilité d’obtenir un prêt subordonné de la SOWALFIN conjointement au prêt « Coup de Pouce »

Afin d’amplifier le système, le Gouvernement a décidé de permettre l’octroi, par la SOWALFIN, d’un prêt subordonné à côté d’un prêt « Coup de Pouce » de montant et durée identiques, avec un minimum de 50.000€[1] et un maximum de 250.000 €, selon les conditions suivantes :

    • Le prêt subordonné pourra être sollicité conjointement à toute obtention par une PME d’un/de prêt(s) « Coup de Pouce » pour un montant global entre 50.000€ à 250.000€.
    • Le montant maximum du prêt subordonné sera plafonné au montant du/des prêt(s) « Coup de Pouce » obtenu(s) par la PME.
    • La durée du prêt subordonné sera identique à la durée de ce dernier avec une franchise de minimum 6 mois comprise dans la durée totale du prêt subordonné.
    • Le taux d’intérêt est fixé à 2,5% quelle que soit la durée du prêt subordonné.
    • Les remboursements s’effectuent de façon trimestrielle à l’issue de la période de franchise.
  • Prolongation de la mesure jusque fin 2022

Le dispositif du nouveau prêt « Coup de Pouce » s’étendra jusque fin 2022.

 

[1] Notons que pour des dossiers de plus petite dimension, il existe déjà d’autres solutions du Groupe Sowalfin comme le prêt ricochet.