Les gouvernements des deux juridictions confirment leur intention de renforcer leur coopération en matière de francophonie

TORONTO, BRUXELLES — En reconnaissance de la vitalité et du potentiel de leurs communautés francophones, l’Ontario et la Fédération Wallonie-Bruxelles s’engagent à entreprendre des pourparlers officiels dans le but de promouvoir les échanges dans les domaines de la culture, de l’éducation et du développement économique.

Inspirée par l’esprit d’innovation et par les retombées sociales et économiques potentielles, cette déclaration ouvre la voie à un élargissement éventuel de la coopération notamment dans les domaines de l’enseignement supérieur, du numérique, de la jeunesse et de la promotion de la langue française, ainsi que de la francophonie commune aux deux juridictions.

« Notre gouvernement est fier de signer la première déclaration commune internationale de l’Ontario relative à la Francophonie, qui s’inscrit dans notre vision de soutenir le développement et la prospérité de la communauté franco-ontarienne », a déclaré la ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney. « En tant que membres de la communauté francophone mondiale, l’Ontario et la Fédération Wallonie-Bruxelles partagent la vision d’une francophonie forte et unie. »

« Dans un contexte mondial en plein bouleversement, je suis convaincu que la francophonie internationale doit avoir son rôle à jouer. La signature de la déclaration commune entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et l’Ontario s’inscrit pleinement dans ma volonté de promouvoir la langue française et, à travers elle, des valeurs qu’elle incarne. Permettre à nos gouvernements respectifs de développer les échanges dans les domaines de la culture, de l’éducation, du numérique et de la jeunesse ne peut que renforcer la francophonie ainsi que le lien entre nos communautés respectives, » a mentionné Pierre-Yves Jeholet, Ministre-Président du Gouvernement de la Communauté française de Belgique.

FAITS EN BREF

  • Parmi les partenaires commerciaux de l’Ontario, la Belgique se classe au 14e rang pour les exportations et au 16e rang pour les importations. En 2019, la valeur des échanges bilatéraux de commerce entre la Belgique et l’Ontario ont été évalués à plus de 3 milliards de dollars canadiens.
  • Les établissements d’enseignement supérieur de Fédération Wallonie-Bruxelles et d’Ontario ont développé de nombreux liens au fil du temps. Par ailleurs, la Fédération Wallonie-Bruxelles offre chaque année à des candidats ontariens la possibilité de perfectionner leur français en Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • La Fédération Wallonie-Bruxelles possède, en vertu de la Constitution belge, un pouvoir de compétence en matière de coopération internationale et de conclusion de traités. Dans le cadre de ses relations internationales, elle s’appuie sur un réseau de représentations diplomatiques dans le monde, y compris au Canada.
  • Cette déclaration commune est la première de l’Ontario en matière de francophonie au niveau international.

L’Ontario et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont respectivement le statut d’observateur et de membre de plein droit au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie.