Ce mercredi 15 avril au matin, avait lieu la Commission mobilité du Parlement bruxellois. La Ministre Elke Van Den Brandt répondait aux nombreuses interrogations des Députés. Ses réponses sont jugées décevantes par Anne-Charlotte d’Ursel, Présidente de la Commission et Députée MR et David Weytsman, Député MR. Explications.

« Face aux nombreux enjeux actuels en matière de mobilité, les réponses de la Ministre sont insuf- fisantes. » déplore Anne-Charlotte d’Ursel. Elle ajoute « A l’heure actuelle, les chauffeurs de la STIB se plaignent de ne pas avoir de masques. Aucune initiative de la Ministre pour élargir l’offre de masques à l’ensemble du personnel. Au niveau des travaux, alors qu’il est possible d’avancer en respectant les mesures de distanciation sociale sur des chantiers majeurs (tels que le tunnel Leo- pold II) ou des chantiers liés à la sécurité routière, il ne se passe rien. »

Face à ce manque de réactivité, les Députés libéraux viennent avec une série de propositions. David Weytsman explique : « Il faut tout d’abord protéger celles et ceux qui travaillent dans le sec- teur des transports en leur fournissant des masques. A l’image de la commune d’Etterbeek, il est possible de confectionner des masques artisanaux de qualité. Les retours des employés de la STIB qui nous reviennent nous informent que les mesures de distanciation sociale ne sont pas toujours respectées. Nous demandons une augmentation des contrôles de la part des agents de sécurité et de la police. »

En plus de la sécurité et des contrôles, le Groupe MR rappelle qu’il faut permettre à toutes celles et ceux qui le doivent, de se rendre sur leur lieu de travail. Il faut donc également augmenter l’offre de transport vers les hôpitaux.

Face à la crise actuelle, de nombreux acteurs de la mobilité souffrent. La STIB n’a actuellement une fréquentation que de 15% de ses usagers habituels. Quand au secteur privé, il souffre de la situation : « Il faut pouvoir aussi accompagner les acteurs privés. Si ceux-ci mettent la clé sous la porte, comme l’a fait récemment Drive Now hors crise Corona, comment allons-nous faire pour empêcher les routes et les transports de la STIB d’être saturés au lendemain de la crise. » rap- pellent Anne-Charlotte d’Ursel et David Weytsman. « Nous devons mettre en place une stratégie de déconfinement pour la mobilité en alliant la STIB, le secteur privé mais aussi les usagers faibles c’est-à-dire les piétons et les cyclistes. » complète David Weytsman. « Nous connaitrons certaine- ment une augmentation d’usagers faibles dans les prochains mois. C’est maintenant qu’il faut profiter pour réaliser les travaux nécessaires pour sécuriser les lieux les plus accidentogènes. Ce n’est pas non plus en juillet, quand l’activité reprendra certainement, qu’il faudra annoncer de nouveaux travaux du tunnel Léopold II. La Ministre manque de réactivité et d’anticipation. » déplore Anne-Charlotte d’Ursel.

Enfin, le Groupe MR du Parlement bruxellois rappelle que face aux nombreux enjeux en matière de mobilité, il conviendra de faire du télétravail, une priorité régionale. C’est maintenant qu’il faut réfléchir aux problèmes de demain qui apparaitront ou réapparaitront lors du déconfinement.