Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a, sous l’impulsion de la Ministre Glatigny, approuvé le lancement d’un appel à projets destiné à lutter contre le harcèlement, le harcèlement sexuel et les comportements sexistes dans les Écoles supérieures des Arts.

« Lutter contre le harcèlement et les comportements sexistes est une priorité pour la Fédération Wallonie-Bruxelles. Chaque étudiant et chaque étudiante doit pouvoir se sentir en sécurité, et suivre son cursus dans un environnement épanouissant », souligne Valérie Glatigny.

Doté d’un budget global de 50.000 euros, il vise à stimuler le développement d’initiatives visant la lutte contre le harcèlement, le harcèlement sexuel et les comportements sexistes au sein des Écoles supérieures des arts en nouant des partenariats avec des ASBL actives dans la sensibilisation aux thématiques des problèmes de harcèlement et de sexisme.

Ces initiatives permettront aux directions, membres du personnel enseignant, étudiantes et étudiants d’être sensibilisés et conscientisés aux questions de harcèlement, de harcèlement sexuel et de sexisme dans l’enseignement supérieur artistique, via l’organisation de formations, de groupes de paroles, de séminaires ou de tout autre moyen d’action pertinent.

L’objectif est de renforcer une culture non sexiste et respectueuse des différences de chacun et chacune au sein des établissements, et de déconstruire les stéréotypes et préjugés parfois rencontrés dans l’enseignement supérieur des Arts et dans les futurs milieux professionnels.

Chaque projet pourra être financé à hauteur de 5.000 euros maximum. Les dossiers devront être déposés pour le 1er octobre 2021. Les projets sélectionnés se tiendront du 15 novembre 2021 au 30 juin 2022.