Ce vendredi 30 octobre, comme fréquemment depuis ses dernières semaines, un nouveau Comité de Concertation s’est réuni. Autorités fédérales et entités fédérées étaient toutes réunies dès 13 heures autour de la table. L’épidémie ne cesse de croître. Semaine après semaine, les chiffres ne diminuent pas et des décisions fortes ont été prises pour stopper la propagation de Covid-19.

Une situation épidémique grave

C’est le ton grave que le Premier ministre a entamé la traditionnelle conférence de presse à l’issue du Comité de Concertation ce vendredi soir. Pour rappel, Alexander De Croo a, dans le courant de cette semaine, fait part sur les réseaux sociaux dans une vidéo de son inquiétude face à la propagation du virus. Il a appelé les Belges à faire preuve de courage et de patience face à cette situation qu’il a qualifié de “marathon”.

Ce vendredi 30 octobre, notre pays a recensé en moyenne 15.316 nouveaux cas de Covid-19 entre le 20 et le 26 octobre inclus, ce qui représente une hausse de 38% par rapport à la période de calcul précédente. Au total, 392.258 infections ont été dénombrées depuis le début de l’épidémie.

Les infections du jeudi 29 octobre étaient de 673, ce qui reste supérieur au pic de la première vague, mais un peu inférieur aux 743 patients hospitalisés la veille.

Au total, 6187 personnes sont hospitalisées pour cause de covid-19 (+4%), dont 1057 en soins intensifs (+9%) et 55% sous ventilation artificielle.

Nouvelles mesures

Concernant les dates d’application de ces mesures :

  • Les mesures ci-dessous prennent effet sur tout le territoire à partir de lundi 2 novembre
  • Sauf pour l’enseignement, ces mesures sont valables jusqu’à et en ce compris dimanche 13 décembre. Pour les commerces non-essentiels, il sera procédé à une évaluation le 1er décembre par le Comité de concertation

Au niveau de la vie sociale :

  • Chaque membre de la famille a droit à un contact rapproché. Les familles ne peuvent inviter qu’un seul contact rapproché à la fois à la maison. Les personnes seules peuvent avoir deux contacts rapprochés mais ne peuvent pas les inviter en même temps
  • Regroupement extérieur avec 4 personnes maximum avec respect des distanciations sociales
  • Les frontières ne sont pas fermées mais les voyages sont vivement déconseillés
  • Enterrements : 15 personnes maximum et pas de réception/repas
  • Les déplacements non essentiels restent possibles
  • Les lieux de culte sont ouverts sans cérémonie, par groupe de 4 personnes maximum avec le masque et le respect des distances
  • Couvre-feu de minuit à 5 heures. Les régions peuvent imposer des restrictions supplémentaires

Au niveau des écoles :

  • Pour tous les niveaux d’enseignement, l’enseignement est suspendu jusqu’au dimanche 15 novembre (compris). En d’autres termes, les cours sont également suspendus les 12 et 13 novembre. Les cours reprennent en présentiel le lundi 16 novembre pour le maternel, le primaire et les 1ère et 2ème secondaires. A partir de la 3ème secondaire, hybride de présentiel et virtuel à partir du lundi 16. L’enseignement supérieur offrira jusqu’au dimanche 15 novembre seulement un enseignement à distance
  • Les réunions d’enseignants se déroulent en ligne. Cela vaut aussi pour les journées d’étude pédagogique
  • Pas de teambuildings en présentiel

Au niveau de l’économie :

  • Télétravail obligatoire: quand ce n’est pas possible, ventilation et masque obligatoires. Les cantines d’entreprises sont fermées
  • Les restaurants, les bars et les piscines fermés
  • Camps de vacances/campings : activités extérieures et intérieures sont annulées. Les repas doivent être pris en famille à l’intérieur
  • Hotels et BnB restent ouverts mais les restaurants et les bars sont fermés: les repas se prennent en chambre
  • Les commerces non essentiels sont fermés mais peuvent faire du click and collect et de la livraison à domicile
  • Pour éviter une concurrence déloyale, les supermarchés doivent limiter leur offre à ce qui est essentiel ( ex: les supermarchés ne peuvent pas vendre de livre)
  • Les garages et magasins de vélos peuvent continuer de procéder à des réparations.

Pour rappel, la prudence est de mise. L’important est de prendre soin de soi mais aussi et surtout, de prendre soin des autres. Nous y arriverons, tous ensemble !