Attaques terroristes en France : le Président du MR Georges-Louis Bouchez exprime ses condoléances à l’Ambassadrice de France et dépose une gerbe de fleurs

Le Président du Mouvement Réformateur, Georges-Louis Bouchez, a rencontré ce matin à la Résidence de France Madame Hélène Farnaud-Defromont, Ambassadrice de France.

A la suite des attaques terroristes affreuses qui ont eu lieu en France (hier à Nice et le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine) qui ont vu un certain nombre de Français perdre la vie et être blessé, le Président a présenté ses condoléances au nom du MR et a déposé une gerbe de fleurs.

Les pensées du Mouvement Réformateur vont vers les victimes, leurs familles et le peuple français. Le MR se trouve aux côtés de la France dans son combat pour la défense des valeurs universelles et des libertés fondamentales. Les libéraux francophones condamnent avec force ces attaques lâches et se montre solidaire dans la lutte contre la haine, la terreur et le radicalisme.

Georges-Louis Bouchez et Hélène Farnaud-Defromont ont eu une longue conversation qui a porté sur les sujets clés qui nous ont tous touché au cours des derniers mois : la sécurité, la santé et la situation socio-économique.

Le Président et l’Ambassadrice ont échangé leurs points de vue au sujet des libertés fondamentales, la liberté d’expression, la liberté de la presse, l’Etat de droit et le fonctionnement de notre système politique et démocratique. Ils ont discuté du combat commun contre le terrorisme, l’extrémisme et l’obscurantisme, et au sujet du rôle central de l’enseignement et de l’éducation.

Les écoles et les enseignants accompagnent les enfants dans leur épanouissement et le développement de leur esprit critique et de leur indépendance. Ils constituent un rempart contre la haine, le fanatisme et la radicalisation. Georges-Louis Bouchez salue le travail quotidien de nos enseignants. Il est convaincu qu’ils peuvent utiliser à cet égard toute l’aide possible dans leurs classes. Chacun peut contribuer. Le Président du MR pense par exemple à un débat sociétal large et des discussions dans les écoles avec des philosophes, des écrivains, des faiseurs d’opinions, des journalistes et des politiques. Le MR continuera à cet égard à prendre des initiatives.


Terreuraanvallen Frankrijk: MR-voorzitter Georges-Louis Bouchez betuigt medeleven aan Franse ambassadrice en legt rouwboeket neer

MR-voorzitter Georges-Louis Bouchez heeft deze voormiddag in de Residentie van Frankrijk een ontmoeting gehad met mevrouw Hélène Farnaud-Defromont, ambassadrice van de Franse Republiek.

Naar aanleiding van de vreselijke terreuraanvallen in Frankrijk (gisteren in Nice en op 16 oktober in Conflans-Sainte-Honorine) waarbij helaas verschillende Fransen het leven lieten en gewond raakten, heeft de voorzitter in naam van de MR zijn medeleven betuigd en een rouwboeket neergelegd.

De gedachten van de Mouvement Réformateur zijn bij de slachtoffers, hun families en bij het Franse volk. MR staat aan de zijde van Frankrijk voor de verdediging van de universele waarden en de fundamentele vrijheden. De Franstalige liberalen veroordelen deze laffe aanvallen en zijn solidair in de internationale strijd tegen haat, terreur en radicalisme.

Georges-Louis Bouchez en Hélène Farnaud-Defromont hadden een lang gesprek over kernthema’s die ons de laatste maanden allemaal bezighouden: veiligheid, gezondheid en sociaal-economische situatie.

De voorzitter en de ambassadrice wisselden van gedachten over fundamentele waarden, vrije meningsuiting, persvrijheid, rechtsstaat en over de werking van onze politieke en democratische systemen. Ze spraken ook over de gezamenlijke strijd tegen terrorisme, extremisme en obscurantisme en over de centrale rol van het onderwijs en de opvoeding daarin.

Scholen en leerkrachten begeleiden jongeren in hun ontplooiing en in de ontwikkeling van hun kritische geest en hun onafhankelijkheid. Ze zijn een dam tegen haat, fanatisme en radicalisering. Georges-Louis Bouchez looft de dagelijkse inzet van onze onderwijzers. Hij is ervan overtuigd dat ze daarbij alle hulp kunnen gebruiken in hun klassen. Iedereen kan een bijdrage leveren. De MR-voorzitter denkt bijvoorbeeld aan brede maatschappelijke debatten en discussies in scholen met filosofen, schrijvers, opiniemakers, journalisten en politici. De MR zal daarvoor initiatieven blijven nemen.