Pierre-Yves Jeholet, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), s’est exprimé ce matin sur les ondes de Bel RTL. Monsieur Jeholet a principalement abordé la rentrée des classes de septembre, le déconfinement et les liens entre experts et politique.

Pierre-Yves Jeholet introduit en rappelant que nous avons vécu une crise sanitaire difficile. Celui-ci ajoute que les conséquences sont importantes en matière sociales et économiques. Cependant, le Ministre-Président insiste : le déconfinement n’est pas un retour à la normale. C’est pourquoi il faut encore respecter les distanciations sociales d’1m50. Si la distanciation n’est pas possible, il reste très conseillé de porter un masque. Le respect des règles est d’ailleurs une marque de respect pour le personnel soignant et les personnes touchées par le virus.

Le secteur culturel n’est pas mal aimé

En réponse aux nombreuses critiques du monde de la culture, Pierre-Yves Jeholet rappelle que le secteur n’est pas mal-aimé. Le libéral comprend ses inquiétudes et mesure ses difficultés. Celui-ci rappelle que son exécutif a mis en place une multitude de dispositifs. Le fonds cinéma est un exemple concret.

De plus, certains évènements pourront reprendre le 1er juillet, avec un nombre maximum de personnes autorisées : 200 personnes en intérieur et 400 en extérieur. Dès le 1er août, il s’agira de 400 en intérieur et 800 en extérieur. Lors de ces évènements, les participants respecteront la distanciation. Si une distance d’1m50 n’est pas possible, le porte du masque sera obligatoire.

Le Ministre-Président de la FWB explique que le nombre de personnes autorisées aux évènements sera réévalué au mois d’août. Pour ce faire, les autorités compétentes se baseront sur une matrice qui évalue la dangerosité. Cette matrice permettra également aux organisateurs d’analyser le risque de la tenue de leur évènement.

Au sujet de la rentrée des classes, Pierre-Yves Jeholet indique que l’obligation scolaire sera de mise. Et qui dit obligation scolaire dit sanctions pour les absences injustifiées. Les élèves de l’enseignement maternel et primaire iront à l’école tous les jours. En secondaire, les élèves resteront à la maison le mercredi mais cela ne sera pas un jour blanc. Les professeurs consacreront ce jour soit à des travaux, soit à des cours en ligne. Monsieur Jeholet se réjouit d’ailleurs que les enfants puissent retourner à l’école. Pour le Ministre-Président, l’éducation est beaucoup trop importante que pour la sacrifier.

Concernant la relation entre les politiques et les experts, le libéral avoue qu’il existe parfois des nuances dans les vues. Politiques et experts ne placent pas toujours les curseurs au même endroit. En effet, les experts sont souvent plus prudents. Les politiques, eux, doivent tenir compte de facteurs sanitaires, mais également économiques et sociaux. C’est effectivement le politique qui prend la décision finale. Pierre-Yves Jeholet tient à encore une fois à remercier les experts pour leur travail.

Enfin, le Ministre-Président de la FWB trouve dommage que ThunderPower ne s’installe pas à Gosselies. C’est pour lui un beau projet, sur un site à réaffecter. Néanmoins, Monsieur Jeholet ne regrette rien. Le Gouvernement n’a versé aucun argent public à cette société.