C’est avec une infinie tristesse que le président du Mouvement Réformateur, Georges-Louis Bouchez, a appris aujourd’hui le décès d’Albert Depret.

Véritable monument de la Botte du Hainaut, bourgmestre de sa commune de Momignies pendant 31 ans, celui qui venait de fêter en 2020 son cinquantième anniversaire comme mandataire public n’a cessé d’incarner tout au long de sa vie les valeurs libérales d’humanisme, de solidarité et de travail au service des autres.

Albert Depret était l’un des bourgmestres les plus expérimentés de Wallonie, et il aura marqué de son empreinte la vie politique hennuyère. « C’est un géant de la politique locale et un vrai municipaliste qui nous quitte », déclare Georges-Louis Bouchez. « Albert a consacré sa vie aux autres, que ce soit au niveau communal ou provincial, où il a été actif en tant que député permanent et président du conseil provincial. Membre du parti libéral depuis ses 16 ans, généreux, franc, bon vivant et bon envers les autres, Albert Depret aura également joué un rôle essentiel dans le rapprochement entre les institutions hospitalières de Chimay et Charleroi ».

Georges-Louis Bouchez adresse ses très sincères condoléances à la famille d’Albert, déjà endeuillée il y a peu par la disparition de son épouse et par celle de son fils. « Toutes mes pensées vont vers sa fille Astrid, ses petits-enfants Gauthier et Julie ainsi que vers tous ses proches », conclut Georges-Louis Bouchez.