La Wallonie veut soutenir l’innovation dans le secteur des plastiques au travers de l’économie circulaire. En effet, la Région lance une action pilote visant à développer de nouveaux outils pour répondre aux défis de transition économique.

Willy BORSUS : « La transition, c’est maintenant qu’il faut la préparer. Les filières de recyclage, l’éco-design, l’optimisation de matière secondaires dans les processus de production – notamment du plastique – sont déterminantes. L’objectif de cet appel à projets est de proposer des projets innovants, qui préservent notre environnement, tout en proposant un modèle économique rentable. Economie et Environnement sont liés, j’en suis convaincu. »

Dans le cadre de la réflexion que mène la Wallonie sur les enjeux de transition industrielle avec l’appui de la Commission Européenne et en concertation 6 autres régions européennes, la Région teste aujourd’hui un dispositif de soutien aux PME innovantes basé sur une approche de défi sociétal. Le thème retenu est celui de l’économie circulaire dans le domaine des plastiques.

Le challenge ‘Plastics go green and circular’ sera une opportunité de contribuer à une chaine de valeur circulaire et plus verte et repensant l’optimisation de l’utilisation des ressources plastiques dans la production, la réparation et la réutilisation, le recyclage des déchets plastiques, …

Dix PME, porteuses de projets d’innovation, seront sélectionnées et bénéficieront d’une subvention européenne et d’un accompagnement spécifique permettant d’accélérer leur projet d’innovation.

Le processus doit permettre le développement de projets innovants, et la construction d’une communauté d’acteurs autour de la chaîne de valeur plastique et renforcera la collaboration entre acteurs régionaux.

Le Ministre BORSUS pilotera le projet, en collaboration avec le SPW, le cluster Plastiwin, les Pôles GREEWIN et MECATECH, la Sowalfin.

Le Challenge ‘Plastics go green and circular’ permettra également de sensibiliser et mobiliser les marchés cible (secteur de la construction, hospitalier, automobile, etc.) dans l’utilisation et la valorisation du plastique.

Tous les types de partenaires seront ciblés et contactés : secteur privé (grandes et petites entreprises), autorités locales, acheteurs publics, organisations non gouvernementales et associations actives dans le secteur de l’environnement, acteurs de la société civile.

Concrètement ?

Le Challenge ‘Plastics go green and circular’ se déroulera comme suit :

L’action démarre maintenant par un appel à manifestation d’intérêt afin d’identifier les challenges économiques et sociétaux autour de la valorisation du plastique. Dix challenges concrets seront identifiés.

L’appel se clôturera le 14 août, et la sélection des challenges sera réalisée fin août.

Après sélection des challenges, un appel à projets sera lancé, à destination exclusive des PME et start-ups régionales, en vue de répondre aux défis sélectionnés. L’appel ciblera l’identification de nouvelles solutions, qui ne sont pas encore sur le marché, mais qui offrent une réponse crédible à l’un des challenges sélectionnés.

La priorité sera donnée aux solutions les plus matures, notamment les solutions qui pourraient être testées dans un environnement réel ou de pilote industriel.

L’appel à projets se clôturera mi-octobre, et les projets seront sélectionnés fin octobre par le jury. Dix entreprises seront sélectionnées.

Les projets sélectionnés débuteront leur accompagnement début novembre jusqu’en mai 2021.

En fin de projet, en mai 2021, un bilan et une évaluation de l’action seront réalisés. Des recommandations seront également formulées dans une optique d’extension éventuelle dans le cadre des politiques régionales.