Le Gouvernement de Wallonie, sur proposition du ministre de l’Économie Willy BORSUS, porte l’enveloppe Fast-Track de la SOGEPA à 50 millions € pour renforcer le soutien aux entreprises.

Willy BORSUS : « Partout où nous le pouvons, nous souhaitons simplifier les procédures et raccourcir les délais de traitement. La simplification administrative est notre priorité dans tous les dossiers en faveur des entreprises. »

La procédure « Fast Track » de la SOGEPA permet une prise de décision accélérée dans l’intérêt des PME en redéploiement. Il ne s’agissait pas d’assouplir les mesures d’intervention de la SOGEPA (soit en prêt soit en capital) qui restent basées sur le critère de « l’investisseur privé », mais bien de raccourcir de plusieurs semaines la procédure décisionnelle au profit des PME confrontées à une situation de retournement c’est-à-dire des entreprises en difficultés.

Fixée au départ avec un plafond d’intervention de 350.000 €, la procédure Fast-Track a été très sollicitée au point que la limite d’intervention a été relevée à 500.000 € en 2018, puis à 1 million € en 2019. Entretemps, l’enveloppe consacrée par le Gouvernement au dispositif est passée de 10 à 20 millions €. Une augmentation bien nécessaire puisqu’entre 2018 et 2019, le montant décidé pour les interventions Fast-Track a quasiment quadruplé.

La crise du covid-19 accroît bien évidemment les demandes urgentes de la part des entreprises. En date du 23 juin 2020, le nombre de dossiers introduits à la SOGEPA s’élève à 723 et ils concernent un total de 10.894 emplois directs et 9074 indirects.

Le Gouvernement de Wallonie a donc décidé ce jeudi, sur proposition du Ministre de l’Économie, d’augmenter l’enveloppe Fast-Track de la SOGEPA : de 20 millions €, celle-ci est désormais portée à 50 millions € pour mieux soutenir les entreprises.

Willy BORSUS : « L’accompagnement Fast-Track est un soutien efficace comme le démontrent les statistiques de la SOGEPA. En effet, la totalité des interventions ont permis de maintenir pas moins de 2.534 emplois directs et 2.362 emplois indirects (chiffres au 31 décembre 2019) tandis que le taux de réussite des redéploiements est particulièrement élevé : seuls 4% des dossiers de retournement n’ont pas abouti prouvant le bien-fondé des critères d’intervention – un projet économique crédible, durable et porteur d’emplois – ainsi que la solidité de l’analyse des dossiers. »

Avec l’augmentation de l’enveloppe Fast-Track de la SOGEPA, le Gouvernement renforce à nouveau les mesures de soutien de ses outils économiques aux entreprises wallonnes.

Enfin, il faut ajouter que l’outil financier Wallonie Santé, filiale de la SOGEPA en charge du secteur de la Santé et de l’Action sociale, se voit allouer une enveloppe Fast Track de 1,5 million €.