Depuis plus d’un an et demi, l’ensemble de la population belge a appris à vivre avec des restrictions sociales, des fermeture des commerces, des activités culturelles et sportives suspendues… Depuis quelques mois, nous retrouvons progressivement nos libertés. C’est le résultat d’une campagne de vaccination efficace, qui a permis de protéger la majorité des Belges. Mais le danger n’est pas encore écarté.

Actuellement, 86% de la population adulte a reçu au moins une dose de vaccin contre le vaccin, soit 73,4% de l’ensemble de la population. C’est très bien mais il faut poursuivre nos efforts.

Car le Covid-19 continue à tuer dans notre pays. 25 442 personnes en sont décédées depuis le début de la pandémie. Et chaque jour environ 6 personnes décèdent encore. Le nombre de personnes hospitalisées a recommencé à augmenter. Ce sont des patients plus jeunes, et la plupart du temps non vaccinés.

Certaines personnes ne sont effet toujours pas vaccinées dans notre pays. La situation est particulièrement préoccupante à Bruxelles. Par conviction antivax ou par manque d’information, de nombreuses personnes n’ont pas encore fait le choix de la vaccination, qui n’est pas obligatoire en Belgique. De nombreuses rumeurs circulent : théories complotistes, fausses informations, remise en cause de la science…

Nous ne sortirons de cette crise sanitaire que si nous agissons ensemble pour nous protéger et pour protéger les autres. C’est pourquoi depuis le début de la crise, le Mouvement Réformateur informe les citoyens sur le sujet. Vous trouverez donc ici une nouvelle série de questions-réponses sur les vaccins, leur efficacité, et les raisons pour lesquelles il est nécessaire de se faire vacciner. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez d’autres questions.