Au total, de mars à décembre, tous types de droits passerelles confondus, ce sont plus de 2 millions de demandes qui ont été traitées pour un montant de près de 3,3 milliards d’euros.

Nombre de dossiers Montants des dépenses
Mars 396.162 557.884.120 €
Avril 413.915 578.883.882 €
Mai 379.465 520.145.573 €
Juin 162.373 247.134.035 €
Juillet 120.954 172.861.642 €
Août 119.236 168.926.661 €
Septembre   84.825 119.783.786 €
Octobre  107.765 257.435.808 €
Novembre 151.216 396.166.509 €
Décembre  104.977 266.069.083 €
TOTAL 2.040.888 3.285.291.099 €

 

Sans surprise, les mois des plus grands nombres de dossiers sont les mois du confinement total du printemps (mars, avril et mai).

Lors de la seconde vague, les chiffres transposent clairement l’évolution des mesures :

  • Octobre : début de la seconde vague et fermeture du secteur horeca
  • Novembre : la seconde vague se confirme et tous les commerces dénommés « non-essentiels » ferment
  • Décembre : la situation s’améliore et la majorité des commerces rouvrent, à l’exception notable des métiers de contact.

Si l’on isole les chiffres qui concernent plus spécifiquement le double droit passerelle, introduit en octobre lors du durcissement des mesures induit par la seconde vague de propagation du virus, on voit que cette aide a concerné près de 300.000 dossiers pour plus de 800 millions d’euros.

  Nombre de dossiers Montants des dépenses
Octobre  71.861 203.656.528 €
Novembre 131.676 370.598.672 €
Décembre 86.165 240.982.707 €
TOTAL 289.702 815.237.907 €

Le ministre des Indépendants et des PME David Clarinval réaffirme sa volonté de rester aux côtés des indépendants en ces moments difficiles, jusqu’à la fin de la crise et lors de la relance.