Ce mardi 13 janvier, en commission Economie de la Chambre, la proposition MR sur la prolongation des soldes au 15 février a été unanimement saluée. Des avis complémentaires seront demandés pour la semaine prochaine à différentes organisations sectorielles, ainsi qu’aux Ministres concernés. Les députés se prononceront ensuite et le texte pourra bien être soumis en séance plénière le 21 janvier.

Le MR se réjouit que sa proposition, portée par Florence Reuter et Denis Ducarme, ait pu rencontrer un large consensus. “Je me félicite de l’esprit de concorde qui a régné pendant nos échanges en commission, dans la majorité comme dans l’opposition. La situation actuelle impose des mesures qui transcendent les clivages habituels. Les engagements pris en faveur du texte permettent d’apporter un ballon d’oxygène supplémentaire au secteur,” souligne le député Denis Ducarme.

Afin de permettre aux commerces de mieux écouler leurs stocks, la proposition vise à prolonger la période légale des soldes jusqu’au 15 février 2021.
Le député fédéral Denis Ducarme défend depuis plusieurs semaines cette proposition, déposée en novembre dernier. Il l’a rappelé au micro de BEL-RTL : « Des acteurs du secteur, Comeos, Mode Unie, le SNI ou l’Unizo ainsi que de nombreux indépendants se sont exprimés publiquement en faveur et ont pu me transmettre leurs avis favorables. Prolonger la période des soldes leur permettrait de mieux écouler leurs stocks. Il s’agit d’une mesure de bon sens qui permettra de rattraper, un peu, l’année noire que nous venons de vivre. Nos commerçant sont à bout, il faut pouvoir leur apporter une bulle d’oxygène. »

La proposition permettrait en outre de rencontrer deux objectifs supplémentaires : « D’une part, en étalant la période des soldes, on offre l’opportunité à la population d’étaler ses achats sur une plus longue période de temps. Cela évite les rassemblements de personnes aux mêmes endroits et renforce donc les mesures sanitaires. D’autre part, en prolongeant jusqu’au 15 février, on évite l’effet d’aubaine qui verrait de nombreux Belges faire leurs achats à l’étranger. Nos pays limitrophes ont en effet décidé de décaler leurs soldes. La France et l’Allemagne, ont, par exemple annoncé des soldes jusque à la mi-février, » détaille Denis Ducarme.

Le chef de groupe MR à la Chambre, Benoit Piedboeuf, voit dans cette proposition de la loi, la suite logique des mesures prises pour soutenir un secteur durement touché : « Les fermetures imposées au cours de ces derniers mois, si elles étaient nécessaires, ont malgré tout eu des conséquences catastrophiques. La majorité des commerces a vu leurs chiffres d’affaires baisser dramatiquement, il faut leur permettre de commencer 2021 sous de meilleurs auspices. »