Bertin Mampaka et Mie-Janne Nyanga-Lumbala rejoignent le MR

Le député bruxellois Bertin Mampaka rejoint les rangs du MR : « Mon travail politique aura plus de sens au sein du Mouvement Réformateur ». Il effectue sa démarche avec Mie-Jeanne Nyanga-Lumbala, conseillère communale de Bruxelles-Ville, tous les deux séduits par la démarche de modernité du MR.

Bertin Mampaka déclare : « C’est un pas que je voulais franchir depuis un moment. Je suis arrivé à la conclusion que mon travail politique aura plus de sens au sein du Mouvement Réformateur. J’y intensifierai mon action, plus librement. Je poursuivrai mon engagement davantage en phase avec mes valeurs. Je m’engage à mettre mon expérience au service d’un projet clair pour Bruxelles et pour la Belgique. Une société qui défend clairement le travail et encourage l’esprit d’entreprendre et dans tous les quartiers de Bruxelles. Auprès de tous les Bruxellois. »

Mie-Jeanne Nyanga-Lumbala ajoute : « J’ai été indépendante dans l’horeca. Je suis également fort active dans la vie associative. Le MR se bat notamment pour les indépendants. Je suis totalement en phase avec le Mouvement Réformateur et c’est avec force que j’ai souhaité rejoindre le MR Bruxelles. »

David Leisterh, Président du MR Bruxelles déclare : « Il y a un vent de fraicheur qui souffle au MR bruxellois. Il y a également cette envie d’aller dans tout Bruxelles, d’incarner et de représenter Bruxelles. Les arrivées de Mie-Jeanne Nyanga-Lumbala et Bertin Mampaka au MR Bruxelles donneront peut-être des idées à d’autres personnes. »

Bertin Mampaka élu bruxellois rejoint donc le groupe MR au Parlement bruxellois. Alexia Bertrand, Cheffe de groupe MR au Parlement bruxellois explique : « C’est un choix courageux. Bertin Mampaka rejoint le MR qui est aussi dans l’opposition. C’est une belle reconnaissance du travail de tout le groupe MR au parlement bruxellois. »

Georges-Louis Bouchez conclut : « Cela confirme le caractère ouvert du MR. Nous ne sommes pas un parti mais un mouvement qui veut rassembler toutes celles et ceux qui croient en la liberté et l’égalité des possibles. Nous souhaitons unir et faire vivre les gens les uns avec les autres, pas les uns à côté des autres. »