Ce 30 juin 2020 marque les 60 ans de l’indépendance de la République Démocratique du Congo. C’est il y a 60 ans que le peuple congolais obtenait le droit fondamental de l’auto-détermination.

La Belgique partage avec le Congo une Histoire commune riche. Comme l’a déclaré notre Première ministre Sophie Wilmès aujourd’hui, il faut regarder cette Histoire partagée avec lucidité et discernement. L’heure est à la mise en lumière du passé, qui fut empreint de violences et d’inégalités vis-à-vis des Congolais.

Cet exercice de mémoire ne constitue pas une réécriture de l’Histoire. Il s’agit au contraire de mieux la comprendre. Le débat sans tabou entre les différentes composantes belges et les partenaires congolais doit se poursuivre. Pour ce faire, la Chambre créera une commission parlementaire dédiée à cet objectif. Cette compréhension du passé permettra ensuite de construire un avenir serein, sur un terreau fertile.

De nombreux liens d’amitiés se sont tissés entre les peuples au fil des générations. Cela se voit notamment dans les communautés congolaises de Belgique et belges au Congo. Ces communautés participent chacune à la richesse culturelle et à la diversité qu’elles créent.

Malgré que la Belgique bataille fermement contre le racisme et toute forme de discrimination, il reste du travail pour garantir l’égalité des chances pour tous. Le MR plaide à ce titre pour que le prochain gouvernement fédéral mette en œuvre le plan interfédéral contre le racisme.