Les travaux et les chantiers publics de longue durée à proximité d’un commerce peuvent impacter négativement l’activité économique. Pour les commerçants et les indépendants, une telle situation peut provoquer un manque à gagner important. Elle peut également les mettre dans une situation financière délicate si cette période de travaux perdure.

Une indemnisation de 75 euros par jour était prévue lorsque le commerce fermait ses portes durant au moins 8 jours. Malheureusement, depuis janvier 2015, le Fonds de participation d’indemnisation des indépendants victimes de chantiers publics a stoppé son activité. Si la Flandre et Bruxelles sont parvenues à maintenir ces indemnisations, la Wallonie elle, n’en a pas été capable.

Un budget doublé

En 2011, la Wallonie comptabilisait 548 dossiers et 14.631 journées pour un montant de 1,048 million d’euros. Cette fois, le Gouvernement wallon a prévu près de deux millions d’euros pour venir en aide aux commerçants. La majorité wallonne prévoit donc de doubler le budget alloué aux indemnisations des commerçants.

Une volonté de soutenir les indépendants

Lors de sa mise en place en septembre 2017, le Gouvernement wallon a exprimé sa volonté de pallier la disparition de cette indemnité. Ce projet figure d’ailleurs clairement dans l’accord de Gouvernement conclu à l’époque. Pierre-Yves Jeholet (MR), le ministre wallon de l’Economie présentera l’avant-projet ce jeudi 18 avril au Gouvernement wallon en vue d’une adoption. Pour le MR, il est primordial de soutenir les indépendants et les PME.