Réaction du Ministre Crucke à la sortie du rapport transitoire de la Task Force Certificats verts

Contexte

Le 19 octobre 2017, le Gouvernement mettait en place une task-force. Sa mission est d’établir des pistes de solutions structurelles et durables additionnelles quant au surplus de certificats verts sur le marché (sortir de la bulle et structurer le marché futur). Cette task-force est indépendante du Gouvernement. Ses conclusions sont attendues pour le 30 avril 2018.

 

Un rapport « confidentiel »

 

Depuis le début de cette Task Force, nous devons constater des fuites systématiques. Le Ministre Crucke déplore cette manière de fonctionner. En effet, l’ensemble des membres de cette task-force ont signé une clause de confidentialité des débats ; cela dans le but de garantir au maximum la sérénité des échanges. Le rappel a été fait, à plusieurs reprises, au Président de la Task Force, Damien Ernst, afin de maximiser les chances de consensus.

 

Et la suite ?

 

Le rapport doit être remis au Ministre Crucke pour le 30 avril. Et à ce jour, il n’y a toujours pas de consensus au sein de la Task Force.

 

« En tant que Ministre de l’Energie mais aussi du budget, j’espère une solution consensuelle à cette problématique. Et une solution non radicale. Si ce n’est pas le cas, le Gouvernement prendra ses responsabilités. Quand on me parle d’une taxe « Ernst » de 50 euros par an/par ménage, le libéral que je suis ne peut qu’être perplexe. Je n’appelle pas cela une solution mais plutôt un blocage. J’attends donc de recevoir les conclusions officielles de la Task Force. Ensuite, je demanderai son avis à la Cwape. Et ensuite je déciderai avec mes partenaires du Gouvernement ».