Initialement prévue pour ce vendredi 23 octobre, la réunion du comité de concertation a été convoquée hier soir. Pour rappel, ce rendez-vous est l’occasion pour les autorités fédérales et les entités fédérées de réévaluer la situation épidémiologique et de prendre ou d’adapter des mesures pour contrer l’évolution de l’épidémie chez nous.

Le Premier ministre, Alexander De Croo a annoncé de vendredi matin dès 9 heures les nouvelles mesures liées à l’évolution de la maladie chez nous.

La situation épidémiologique

Hier, les hôpitaux du pays sont passés en phase 2A, ce qui implique que les hôpitaux doivent réserver 60% de la capacité des soins intensifs pour faire face à l’afflux de patients Covid. Les soins réguliers seront progressivement réduits. Ce changement de phase dans les établissements de santé signifie bien que le Covid-19 continue de croître.

Selon la dernière mise à jour des chiffres provisoires communiqués par l’Institut de santé publique Sciensano, la Belgique a franchi le cap des 10.000 nouvelles infections quotidiennes au Covid-19 avec une moyenne de 10.454 cas. Aujourd’hui, dans notre pays, ce sont en moyenne 350 admissions quotidiennes dans les hôpitaux.

Depuis le début de l’épidémie en Belgique, plus de 270.000 personnes ont été testées positives au Covid-19 et plus de 10.500 en sont décédées.

De nouvelles mesures

Le Comité a pris acte de l’évolution de la situation épidémiologique et des échanges de vue qui ont suivi.” Alexander De Croo l’a répété, la situation actuelle n’est pas bonne. Il faut maintenir le cap sur les objectifs qu’a fixés le dernier Comité. Ces objectifs sont les suivants : 

  • éviter l’effondrement du système de soins de santé ;
  • maintenir autant que faire se peut l’enseignement (présentiel) (garde d’enfants, école maternelle, école primaire, école secondaire) ainsi que les activités récréatives pour les enfants et les jeunes ;
  • protéger le bien-être mental en donnant aux personnes des perspectives d’amélioration et en communiquant une stratégie claire ;
  • garder une économie aussi active que possible ;

Pour pallier, le Comité de concertation décide donc de prendre des mesures complémentaires au niveau sectoriel et de reporter l’adaptation des protocoles sectoriels, dans l’attente d’une amélioration suffisante du contexte épidémiologiques.

Les mesures suivantes sont décidées :

  • Événements sportifs : toutes les compétitions sportives professionnelles à l’intérieur et à l’extérieur se déroulent sans public. Toutes les compétitions amateurs sont suspendues. Les compétitions pour les jeunes jusque l’âge de 18 ans inclus restent permises, mais seul un membre du ménage peut être présent comme spectateur.
  • Enseignement supérieur : à l’exception de la première année (où 80% de présence est prévu), le degré d’occupation est en général limitée à 1 sur 5 avec obligation du port du masque, sauf pour les travaux pratiques où ce n’est pas possible. Tous les établissements de l’enseignement supérieur sont tenus d’appliquer de manière stricte cette mesure.
  • Chaque niveau de pouvoir dans son domaine de compétence veille à ce que la capacité de transport en commun aux heures de pointe sera optimalisée afin d’éviter la sur fréquentation.
  • Les parcs d’attraction sont temporairement fermés. Les parcs animaliers restent ouverts, à l’exception des espaces en intérieur. La mise à disposition et la consommation de boissons et de nourriture sur place sont interdites.

Les mesures prises précédemment au niveau entre autres des activités organisées au niveau professionnel (max 40 personnes), des activités en extérieur (max 400 personnes), du télétravail qui est la règle, … restent, évidemment, d’application.

Ces mesures visent à contribuer à la réalisation des quatre objectifs globaux, avec un accent mis sur les secteurs, les activités et les situations où de nombreuses personnes se rassemblent dans un même espace ou dans un même lieu. Les mesures seront en vigueur jusqu’au 19 novembre 2020 inclus, avec une évaluation intermédiaire après deux semaines. Elles prennent effet à partir du vendredi 23 octobre.

Les mesures de soutien

  • Poursuivre la responsabilisation des employeurs et des salariés quant au télétravail (une concertation avec les fédérations des employeurs sera organisée afin d’introduire un monitoring responsabilisant pour que la règle de télétravail soit appliquée où cela se doit) ;
  • Mener une communication intensive, répétée et ciblée (grand public, groupes vulnérables, promotion du port du masque) ;
  • Contrôle et appui (logistique, financier) de l’isolement et de la quarantaine ( rôle des administrations locales, comme sous la direction des zones de première ligne, rôle des CPAS, centres d’aide sociale (CAW), etc, mise en place d’options de quarantaine) ;
  • Attention renforcée pour la ventilation (mise en place d’un monitoring rigoureux du CO2 à l’intérieur là où de grands groupes se réunissent, génération d’une task force qui peut donner des avis intersectoriels sur l’amélioration de la ventilation des bâtiments).

 

Allemaal samen tegen Covid-19! Nieuwe maatregelen

Het Overlegcomité is een dag vroeger dan gepland samengekomen om nieuwe maatregelen te nemen tegen de verspreiding van Covid-19. Deze morgen om 9 uur heeft premier Alexander De Croo samen met de minister van Volksgezondheid en de minister-presidenten de nieuwe maatregelen toegelicht.

Epidemiologische situatie

 Gisteren zijn de ziekenhuizen in fase 2A gegaan: dat betekent dat ze 60% van hun bedden moeten vrijhouden voor intensieve verzorging van Covid-patiënten. Gewone niet-dringende zorgen worden geleidelijk aan uitgesteld. Deze beslissingen zijn nodig omdat het virus zich meer en meer verspreidt. Volgens de laatste cijfers van het instituut voor volksgezondheid Sciensano heeft ons land de kaap van 10.000 Covid-besmettingen per dag overschreden, met een gemiddelde van 10.454 gevallen. Op dit moment komen er in de ziekenhuizen elke dag gemiddeld 350 mensen bij. Sinds het begin van de epidemie hebben in ons land 270.000 mensen positief getest op Covid-19 en zijn er helaas 10.500 mensen overleden.

Nieuwe maatregelen

Premier De Croo heeft herhaald dat de situatie niet rooskleurig is. We moeten allemaal samen de volgende doelen nastreven:

  • Vermijden dat ons gezondheidssysteem instort;
  • Het onderwijs maximaal en zo goed mogelijk ter plaatse laten doorgaan (kinderopvang, kleuterschool, lagere school, middelbare school, net als de vrijetijdsactiviteiten voor kinderen en jongeren);
  • Het mentaal welzijn van burgers beschermen door mensen een vooruitzicht op beterschap te bieden en door over een duidelijke strategie te communiceren;
  • De economie zo actief mogelijk houden.

Het Overlegcomité beslist dus om bijkomende maatregelen te nemen op sectorniveau en om de aanpassing van de sectorprotocollen uit te stellen, in afwachting van een voldoende verbetering van de epidemiologische situatie.

De volgende maatregelen zijn genomen

  • Sportevenementen: alle professionele sportwedstrijden binnen en buiten verlopen zonder publiek. Alle amateurwedstrijden worden opgeschort. Jeugdwedstrijden voor jongeren tot en met 18 jaar blijven toegelaten, en alleen 1 persoon van het huishouden mag aanwezig zijn als toeschouwer.
  • Hoger onderwijs: met uitzondering van het eerste jaar, wordt de bezettingsgraad algemeen beperkt tot 1 op 5 met mondmaskerplicht, behalve voor de lessen waarvoor dat niet mogelijk is. Elke instelling van hoger onderwijs moet deze maatregel strikt toepassen.
  • Elke overheid binnen haar bevoegdheid waakt erover dat de capaciteit van het openbaar vervoer tijdens de spitsuren geoptimaliseerd wordt om te vermijden dat te veel mensen samenkomen.
  • Pretparken worden tijdelijk gesloten. Dierentuinen blijven open, met uitzondering van de binnenruimtes. Het aanbieden en nuttigen ter plaatse van drank en voeding is verboden.

De eerder genomen maatregelen blijven van kracht, bijvoorbeeld activiteiten op professioneel vlak (maximaal 40 personen), buitenactiviteiten (maximaal 400 personen), telewerken als norm.

Deze maatregelen moeten bijdragen tot het realiseren van de vier globale doelstellingen, met een focus op die sectoren, activiteiten en situaties waar veel mensen in één ruimte of op één plaats samenkomen. De maatregelen lopen tot en met 19 november 2020, met een tussentijdse evaluatie na twee weken. Ze treden in werking op vrijdag 23 oktober 2020.

Ondersteuningsmaatregelen

  • Verdere responsabilisering van werkgevers en werknemers over het telewerk;
  • Intensieve, herhaalde en doelgerichte communicatie (voor groot publiek, kwetsbare groepen, dragen van een mondmasker);
  • Controle en ondersteuning (logistiek, financieel) van isolement en quarantaine (rol lokale besturen, zoals bijvoorbeeld onder sturing van eerstelijnszones. Rol voor OCMW, CAW, enz. Inzetten van quarantaine-opties);
  • Verscherpte aandacht voor ventilatie (nauwe monitoring van CO2 in binnenruimten waar grote groepen bijeenkomen. Genereren van een task force die over de sectoren heen advies kan geven over ventilatie verbetering van gebouwen).