Valérie Glatigny, la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Promotion sociale, de la Recherche scientifique, des Hôpitaux universitaires, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de Justice, de la Promotion de Bruxelles, de la Jeunesse et du Sport et Georges-Louis Bouchez, le Président du Mouvement Réformateur, étaient jeudi soir à Tubize au Centre national de l’Union belge de football. 

Cette visite s’inscrivait globalement dans un soutien au milieu sportif. L’une des priorités pour le Mouvement Réformateur est et sera toujours le sport. L’occasion pour son Président d’annoncer la constitution d’un groupe de travail incluant les différents niveaux de pouvoir afin d’améliorer les politiques sportives en la matière.

« Cette visite est pour nous l’occasion pour nous de rappeler notre attachement au sport comme outil de développement du pays. 

Le sport professionnel permet de réaliser les rêves des plus jeunes, au pays de rayonner à l’international et de soutenir une belle activité économique. Nous lançons à ce propos des groupes de travail et nous appelons les acteurs sportifs à nous rejoindre dans la réflexion pour améliorer l’efficacité des politiques sportives » déclare Georges-Louis Bouchez.

Aussi, cette rencontre a été l’occasion de mettre en avant le rôle des femmes dans le sport, le manque de moyens des fédérations sportives, une rémunération plus juste entre sportifs et sportives, la place du sport dans l’enseignement, le handisport ou encore la mise en avant des structures existantes en Fédération Wallonie Bruxelles.

La Ministre Glatigny souhaite faire rayonner la pratique sportive par le biais d’ambassadeurs.

« Pendant le confinement, les gens se sont rendus compte que la seule chose possible était de faire du sport.  Dans un contexte de reprise sportive post crise-sanitaire, plusieurs chantiers sont à l’ouvrage. Une Task Force de redéploiement du sport sera lancée très prochainement. Celle-ci sera destinée à soutenir nos clubs et à pérenniser l’activité physique de nos concitoyens. Une nouvelle mouture d’un décret éthique est également en cours de finalisation. Ce texte prévoit une série de mesures destinées à lutter contre toutes formes de discriminations dans le sport, telles que le racisme ou encore les questions liées au genre » a déclaré la Ministre.

Le sport est un secteur dans lequel il est important d’investir car il constitue la première ligne de soins de santé. Comme ailleurs, le milieu de la compétition a été durement touché par la crise sanitaire récente, entre le 13 mars et la fin juin ce sont près de 65 millions d’euros perdus.

Pour aider le secteur, des mesures importantes ont été prises :

  • Fonds d’urgence mis en place avec 4 millions pour soutenir les fédérations reconnues et leurs clubs
  • Élaboration de protocoles pour la reprise des activités sportives (indoor, outdoor, piscines, stages, événements, fitness)
  • Soutien à près de 1.500 stages organisés cet été
  • Opération « J’me bouge pour mon club » en tant que citoyen, le simple fait de marcher ou de courir me permet de lui faire gagner de l’argent.

Aline Zeler, l’ex-capitaine des Red Flames accompagnait les représentants politiques. A l’issue de ce déplacement, la sportive s’est exprimée : « Aujourd’hui, il n’y a pas assez de considération envers les fédérations sportives dans les écoles. Les journées sportives doivent à l’avenir, au sein des établissements scolaires, faire partie intégrante du projet pédagogique. De plus, il y a un manque de moyens pour amener des spécialistes de chaque sports lors de ces journées. A côté des avantages physiques liés à ces pratiques, le sport facilite l’intégration sociale. Je souhaite également que le sport élite soit mieux considéré, que les grilles scolaires des étudiants concernés soient aménagées. Enfin, je plaide pour une rémunération plus respectueuse du sportif ou de la sportive qui s’entraine de la même façon et avec la même intensité dans son sport. »

Lors de cette visite, Georges-Louis Bouchez et Valérie Glatigny ont échangé avec le directeur sportif du centre de Tubize, Axel Lawarée, concernant l’organisation du bâtiment et les projets futurs.