La proposition de médiation raisonnable faite par le gouvernement dans le cadre des négociations de l’accord interprofessionnel renforce le pouvoir d’achat sans menacer la compétitivité de nos entreprises.

Le MR se réjouit de l’accord intervenu au sein du gouvernement fédéral. Cette proposition de médiation sera faite aux partenaires sociaux, qui n’étaient pas parvenus à s’entendre sur l’évolution des salaires.

L’accord maintient intégralement la Loi de 1996 sur l’évolution des salaires. Les salaires des Belges vont ainsi augmenter de 3,2%, d’une part grâce à l’indexation automatique, d’autre part grâce à une marge supplémentaire de 0,4%. Les entreprises qui ont connu de bons résultats durant la crise ont exceptionnellement la possibilité en 2021 d’accorder une telle prime d’un montant de 500 euros. Il s’agit d’un coup de pouce important pour les travailleurs, en pleine crise !  Le gouvernement a veillé à laisser la possibilité de négocier ce complément au salaire partout où c’est possible.

Ces éléments permettent de renforcer le pouvoir d’achat des travailleurs sans altérer la compétitivité de nos entreprises, pour une économie belge gagnante !

La concertation sociale va maintenant se poursuivre sur quatre sujets bien définis : l’augmentation du salaire minimum, la prolongation des délais d’harmonisation des pensions complémentaires pour les ouvriers et les employés, l’autorisation temporaire de davantage d’heures supplémentaires et les fins de carrière à négocier via le régime des emplois de fin de carrière.