Communiqués

Stratégie de Spécialisation Intelligente de la Wallonie : Le Gouvernement adopte 5 Domaines d’Innovation Stratégiques

Dans le cadre du processus de renouvellement de la Stratégie régionale de Spécialisation Intelligente (S3) initié fin 2019, le Gouvernement de Wallonie a arrêté ce jeudi, sur proposition du Ministre de l’Economie, de l’Innovation et de la Recherche Willy BORSUS, ses priorités thématiques, ou Domaines d’Innovation Stratégiques (DIS), pour les prochaines années.

Willy BORSUS : « Cette décision est tout à fait essentielle et cruciale. Il est important de doter la Région d’une stratégie de Recherche et d’Innovation ambitieuse. Notre Région se démarque déjà dans des domaines comme les biotech, le pharma, l’aéronautique, l’agroalimentaire, les filières de recyclage…, mais nous devons soutenir encore davantage ces secteurs prioritaires aujourd’hui et qui vont de plus être les leviers de la relance et pourvoyeurs de l’emploi du futur. »

Qu’est-ce que la S3 ?

La S3 constitue le cadre stratégique pour la politique de Recherche et d’Innovation et la politique industrielle de la Wallonie. Il s’agit d’une approche stratégique du développement économique, permettant à chaque région d’identifier et de développer ses propres avantages concurrentiels. L’adoption d’une telle stratégie est une condition d’accès aux Fonds structurels européens, mais dépasse ce cadre puisqu’elle concerne l’ensemble des leviers de la politique d’innovation. La S3 constituera un élément central dans le plan de relance de la Wallonie.

Qu’est-ce qu’un DIS ?

Un Domaine d’Innovation Stratégiques (DIS) est un ensemble cohérent et ambitieux d’activités innovantes, de portée régionale, à fort impact économique et à contribution sociétale, capitalisant sur une combinaison de ressources et forces distinctives wallonnes et centré sur l’humain. Un DIS contribue à la fois au renforcement de l’économie et de l’emploi, et à la réponse aux défis sociétaux. Il positionne la Wallonie en leader international.

Quels sont les DIS retenus par la Wallonie ?

  • Matériaux circulaires : écodesign, symbiose industrielle, stimulation de l’économie du réemploi et/ou de la réparation de ces matériaux, innovation dans le secteur du recyclage, approche innovante de la logistique…
  • Innovations pour une santé renforcée : biotechnologies, équipements médicaux, e-Health, m-Health (santé mobile), Silver economy, prévention pour la santé…
  • Innovations pour des modes de conception et de production agiles et sûrs : industrie 4.0, technologies de fabrication avancée (dont l’additive manufacturing), simulation numérique, Internet des Objets, intelligence artificielle, …
  • Systèmes énergétiques et habitat durables : conception de systèmes plus économes en énergie, stockage d’énergie, solutions innovantes pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments (nouveaux matériaux isolants et/ou capteurs d’énergie, solutions digitales liées à la sécurisation, modélisation, simulation et monitoring de la consommation et performance énergétique des bâtiments, ainsi que les compétences en matière de valorisation de la biomasse), énergies renouvelables, chimie verte, logistique et construction éco-durable.
  • Chaines agro-alimentaires du futur et gestion innovante de l’environnement : systèmes agro-alimentaires durables et circulaires, ingrédients nutritionnels et fonctionnels, biotechnologies industrielles (biotechnologies blanches), santé des sols et cycle de l’eau, biodiversité, infrastructures vertes et bleues,

Comment les DIS ont-ils été définis ?

Afin de sélectionner les DIS les plus appropriés pour la Wallonie, six critères d’analyse ont été appliqués :

  1. Liens avec les défis sociétaux ;
  1. Potentiel de marché ;
  2. Forces et potentiels industriels ;
  3. Forces distinctives en RDI ;
  4. Positionnement dans les chaînes de valeur et à l’international ;
  5. Complémentarité avec d’autres régions européennes et avec les programmes européens.

Ces 5 DIS wallons sont des domaines inspirants avec un fort impact potentiel sur l’économie wallonne et la vie des citoyens. Ils visent donc à contribuer à un territoire résilient et régénératif et répondent aux six défis sociétaux majeurs que la Wallonie « post-COVID » rencontre, à savoir l’optimisation des ressources, la transition énergétique, la crise climatique et de la biodiversité, une santé et alimentation saine pour tous, une société inclusive et l’économie wallonne du futur.

La S3 y apportera une réponse par le biais du développement et du déploiement de solutions innovantes et en favorisant les fertilisations croisées entre domaines, technologies, disciplines et acteurs. L’approche repose en outre sur une conception large de l’innovation, qui n’est pas que technologique, et mobilisera différents leviers et compétences.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Les prochaines étapes du renouvellement de la S3 viseront, sur base des DIS sélectionnés, et toujours en concertation avec les acteurs, à définir les outils et dispositifs à mobiliser et les plans d’action qui permettront de mettre en œuvre la stratégie de spécialisation intelligente, ainsi que ses modalités de gouvernance (monitoring, évaluation, …) permettant une mise en œuvre flexible en fonction de l’évolution du contexte. La S3 constituera un élément central dans le plan de relance de la Wallonie.

L’ensemble des travaux mènera à la définition d’une S3 renouvelée, qui sera adoptée par le Gouvernement wallon en janvier 2021.