La nouvelle est tombée ce samedi 24 juillet après plusieurs années de démarches, la ville de Spa est reconnue par l’Unesco, ainsi qu’onze autres villes européennes comme étant “Grandes villes d’eaux d’Europe”. Il s’agit ici d’une reconnaissance qui veut souligner l’importance et la valeur universelle exceptionnelle de la culture et de l’architecture thermales comme phénomène spécifiquement européen.

Spa et onze autres entités européennes

Ce sont près de 14 années de travail qui aboutissent ce samedi par cette reconnaissance historique. Aux côtés d’onze autres villes européennes ; Bad Ems, Bad Kissingen, Baden-Baden (Allemagne), Baden bei Wein (Autriche), Františkovy Lázně, Karlovy Vary, Mariánské Lázně (Czech Republic), Vichy (France), Montecatini Terme (Italie) et Bath (Royaume-Uni), Spa peut se targuer dès aujourd’hui de ce titre honorifique rendu par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

La décision finale a été prise par les autorités compétentes de l’Unesco lors de la 44ème session du Comité du Patrimoine mondial qui s’est tenue en Chine. La ville de Spa, lors d’un événement dédié à cette nomination, a annoncé la bonne nouvelle. Au programme de cette après-midi, discours de la Bourgmestre libérale Sophie Delettre, témoignage de la Ministre Valérie De Bue, ministre wallonne notamment en charge du Tourisme et du Patrimoine. A noter que cet événement s’est déroulé en toute sobriété suite aux inondations récentes dans la région.

Première ville wallonne a être reconnue par l’Unesco

Cette reconnaissance n’a rien d’anodin pour la ville de Spa et pour la Wallonie puisqu’il s’agit de la première ville wallonne a bénéficier d’un tel titre. Pour la bourgmestre de Spa, il s’agit ici d’une belle reconnaissance, fruit d’un long travail et de nombreux éléments à respecter. En effet, pour aboutir ce jour à ce résultat, la ville de Spa a du respecter un plan de gestion de près de 62 actions concrètes, des actions telles que la protection, la sauvegarde, le partage auprès de la population sur le patrimoine thermale… 

De nombreux locaux vont dès lors jouer le jeu en produisant et en fabriquant des produits à l’effigie de la nomination spadoise à l’Unesco. Un chocolatier local produira un chocolat étiqueté “Great spas of Europe”, des restaurateurs proposeront des menus spéciaux “Great spas of Europe”, des savons seront estampillés “Great spas of Europe” …

Pour la cité thermale, ce sont de belles retombées à la fois économiques et culturelles en devenir. Un titre honorifique qui a de quoi rendre fiers ses habitants.