Ce matin, un conseil d’entreprise extraordinaire de Durobor a acté le dépôt de bilan de l’entreprise. Pour rappel, depuis juillet 2017, la Région wallonne, via la SOGEPA, accompagne le projet de reprise de Durobor Glassware .

Le projet de reprise reposait sur un plan industriel passant par une refonte globale de l’usine de production afin de permettre à l’entreprise de redevenir compétitive. Ce plan requérait un premier financement de 17 millions d’euros, dont 10 millions étaient recherchés auprès de partenaires bancaires sous la forme de prêt ou de leasing. En l’absence de ce financement, le bilan a été déposé auprès du Tribunal de Mons.

«Je pense tout d’abord aux travailleurs et à leurs proches qui ont toujours été constructifs, professionnels et garants d’un véritable savoir-faire. Ce nouvel échec est avant tout un choc pour eux et leurs familles. J’ai évidemment pris contact avec le Forem afin d’analyser les différentes pistes d’accompagnement des travailleurs afin de les aider au mieux dans leur reconversion. »Et le Ministre de l’Economie, de l’Emploi et de la Formation d’ajouter : « Mon cabinet est également en contact avec la Sogepa afin de faire le point sur les différents scénarios même s’il semble malheureusement difficile, à ce stade, d’imaginer un projet de relance pérenne de l’activité. »