Sur proposition de David Clarinval, ministre des Indépendants et Frank Vandenbroucke, ministre des Affaires sociales, le Conseil des ministres a approuvé un projet d’arrêté royal qui vise à prolonger l’octroi d’une indemnité de crise supplémentaire à certains travailleurs indépendants et conjoints aidants en incapacité de travail, suite à la pandémie Covid-19.

L’arrêté royal du 15 septembre portant octroi, suite à la pandémie Covid-19, d’une indemnité de crise supplémentaire à certains travailleurs indépendants et conjoints aidants reconnus en incapacité de travail sera désormais prolongé jusqu’au 30 juin 2021.

Pour rappel, grâce à l’indemnité de crise supplémentaire, le montant total du revenu de remplacement lié à l’incapacité de travail s’élève désormais à 1.291,68 euros par moi. Ce montant total est égal au montant mensuel de l’indemnité accordée dans le cadre du droit passerelle simple. Par exemple, un titulaire cohabitant reconnu en incapacité de travail depuis moins d’1 an reçoit un supplément de leur mutuelle de 301,08 euros par mois.

Les personnes suivantes seront concernées :

  • les travailleurs indépendants cohabitants sans charge de famille qui sont reconnus en incapacité de travail durant au moins huit jours au plus tôt à partir du 1er mars 2020 ;
  • les travailleurs indépendants cohabitants sans charge de famille qui doivent cesser l’activité autorisée pendant leur incapacité de travail durant, au minimum, sept jours civils consécutifs au plus tôt à partir du 1er mars 2020.

David Clarinval, les ministre des Indépendants : « Il s’agit de continuer à octroyer une indemnité  complémentaire corona aux indépendants et conjoints aidants qui sont tombés en incapacité de travail durant la crise sanitaire. Il est essentiel de continuer à soutenir tous les indépendants et surtout les plus vulnérables d’entre eux. »