Malgré la situation sanitaire exceptionnelle, les camps d’été ont été un succès. En cette fin du mois d’août, l’heure est au bilan.

Au total, 95.574 jeunes ont participé à 2.535 camps francophones. 263 procédures covid ont été enclenchées (0.27% du total des participants) et 19 cas se sont avérés positifs (0,02% du total des participants).

« Au début de la crise sanitaire, les craintes étaient nombreuses de voir les camps annulés cet été. En tant qu’ancienne animatrice, je comprenais parfaitement l’envie pour les jeunes, mais aussi pour les animateurs, de se retrouver cet été. En décidant de permettre l’organisation des camps, nous avons fait le pari de la confiance. Les chiffres prouvent que nous avons eu raison », souligne la Ministre Glatigny.

Le mérite revient aux mouvements de jeunesse, qui ont abattu un travail de préparation conséquent pour assurer la bonne tenue des camps estivaux. Pour rappel, les activités devaient s’organiser au sein de bulles de contact de 50 personnes maximum (jeunes et encadrants compris). Une procédure spécifique était également prévue en cas de suspicion/symptômes de Covid.

« Je voudrais remercier l’ensemble des Fédérations, des animateurs et des staffs d’unité pour la collaboration et le travail réalisé. Le protocole leur a demandé un travail conséquent. Le bilan positif des camps de cette année démontre que leurs efforts ont porté leurs fruits, et est pour eux une magnifique récompense. Je remercie également les parents qui leur ont fait confiance », conclut la Ministre Glatigny.