Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a entériné aujourd’hui le soutien de 715 651 euros aux centres de rencontres et d’hébergement proposé par la Ministre de la jeunesse Valérie Glatigny.

Le 19 mars 2020, le Gouvernement a pris la décision de créer un fonds d’urgence et de soutien pour les opérateurs, les travailleurs et les usagers des secteurs les plus durement impactés par la crise sanitaire du coronavirus COVID-19.

Fermés suite aux mesures de confinement, les centres de rencontres et d’hébergement, qui dépendent largement de recettes propres, se retrouvent confrontés à des difficultés financières majeures. C’est pourquoi le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a entériné aujourd’hui un soutien de 715 651 euros.

Un formulaire-type de demande d’aide sera rendu disponible très prochainement via une plateforme informatique. Les opérateurs concernés auront 10 jours ouvrables pour remplir ce formulaire et fournir les documents nécessaires à l’évaluation du préjudice. Les différentes demandes d’aide seront examinées par l’administration et présentées par la Ministre Glatigny au Gouvernement.

Note aux rédactions

Les centres de rencontres et d’hébergement accueillent toute l’année différents groupes de jeunes, familles ou groupes scolaires. Ils organisent des activités (classes vertes, classes citoyennes, etc…) en séjours résidentiels de durées variables, rendues impossibles par le confinement actuel et ce jusqu’au moins fin juin.