Deux syndicats sur trois ont marqué aujourd’hui leur accord sur l’avant-projet de loi relatif à la reconnaissance de la pénibilité de certaines fonctions dans le secteur public pour la détermination des droits de pension.  Le troisième syndicat a demandé un délai d’une semaine avant de se prononcer.

Pour rappel, cette reconnaissance doit permettre aux agents de la fonction publique qui bénéficieront d’une reconnaissance de pénibilité d’anticiper leur départ à la retraite ou de bénéficier d’un montant de pension plus élevé s’ils décident de poursuivre leur activité.

Le protocole d’accord sera soumis au Comité restreint de ce vendredi. Les négociations pourront alors se poursuivre sur la liste des fonctions pénibles.

Parallèlement, les négociations se poursuivent également dans les secteurs salarié et indépendant.

Le Ministre BACQUELAINE : « Je me réjouis de cet accord intervenu aujourd’hui au sein du Comité commun à l’ensemble des services publics.  Il constitue en effet une étape importante dans la concrétisation de l’engagement du gouvernement d’accorder aux travailleurs qui exercent une fonction pénible des modalités plus favorables dans la détermination de leurs droits de pension. »