L’ouverture de la pêche à la truite est prévue pour ce samedi 20 mars 2021. L’occasion pour le Ministre de la Pêche, Willy BORSUS, de rappeler les modifications de la législation relative à la pêche fluviale, à la gestion piscicole et aux structures halieutiques.

Comme chaque année, la pêche à la truite s’ouvre le 3ème week-end de mars. Cette année, comme en 2020, cette ouverture se fera dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur.

Depuis le 3 décembre 2020, la législation relative à la pêche fluviale, à la gestion piscicole et aux structures halieutiques a connu des modifications relatives aux pratiques, aux permis et aux agréments des écoles de pêche. Ces modifications étaient attendues depuis plus de trois ans par le secteur.

Pour rappel, voici en résumé les modifications apportées à la législation actuelle :

  1. Conditions d’ouvertures et les modalités de la pêche :
    1. les définitions des techniques de pêches sont précisées (par exemple, la « bourriche», la « pêche à la traine »…).
    2. des modifications sont apportées au calendrier de la saison halieutique (par exemple : la fin de la quatrième période de pêche se terminera le 31 janvier et non plus le 31 décembre).
    3. de nouveaux poissons sont interdits de pêche (par exemple, l’Able de Heckel).
    4. de nouvelles règles sont fixées concernant les modalités des concours, les outils proscrits, les conditions de détention, du transport et de la vente des poissons, etc.
  2. Les permis de pêche : deux nouveaux permis de pêche voient le jour : le permis « C » (pour la pêche de nuit à la « Carpe ») et le permis « L » (pour la pêche en barque dans le « Lac de la Plate-Taille »).
  3. L’agrément des écoles de pêches et des formateurs, ainsi que l’octroi des subventions pour les écoles de pêche agréées : les écoles pourront percevoir une avance des subventions annuelles plus conséquente qu’auparavant.

Vous trouverez la nouvelle réglementation complète en annexe.

Enfin, pour rappel, depuis le 1er janvier 2021 les permis de pêche sont livrables uniquement via le site : https://permisdepeche.be/fr et non plus via la poste.

Pour Willy Borsus : « L’ouverture de la pêche à la truite est toujours un moment très convivial. Cette année encore il faudra se montrer très prudent et respecter scrupuleusement les règles sanitaires dues au Covid-19. Par ailleurs, j’en profite pour rappeler que de nouvelles règles sont en vigueur pour le bien de tout l’écosystème halieutique. La Wallonie compte 65.000 pêcheurs annuels, chiffre qui est monté à 80.000 pendant la crise. »

Pour la Maison Wallonne de la Pêche : « Cette année, l’ouverture se déroule dans un contexte particulier. Comme l’an passé, les pêcheurs sont privés d’une ouverture, d’habitude si festive et chaleureuse. C’est d’autant plus triste pour l’ASBL qui fête ses 20 ans cette année. Nous n’aurons pas l’occasion de venir à la rencontre des pêcheurs, comme nous le faisons depuis tant d’années. Créée sous l’impulsion des différentes fédérations de pêche, la Maison wallonne de la pêche a pour vocation de rendre un service unique à tous les pêcheurs. Information, défense des intérêts et promotion de ce loisir sont nos piliers d’actions. Voilà pourquoi cette année encore plus particulièrement, nous serons disponibles afin d’aider tous les pêcheurs à vivre cette transition digitale, avec la vente des permis en ligne, ainsi que la modification de la réglementation en matière de pêche. Ces deux évolutions nous poussent à rester à l’écoute de tous les pêcheurs en nous appuyant sur des outils modernes, afin de répondre au mieux aux besoins de chaque pratiquant. »