Ce lundi en Commission Finances et Affaires générales, le Gouvernement bruxellois a une nouvelle fois demandé les pouvoirs spéciaux pour la gestion de la deuxième vague de la Covid-19. Le Groupe MR soutiendra la demande mais met en garde les autorités bruxelloises sur l’important retard pris.

Alexia Bertrand, Cheffe de file des Libéraux dans l’opposition à Bruxelles rappelle : « Les pouvoirs spéciaux sont octroyés pour permettre à l’exécutif de prendre toutes les décisions urgentes qui s’imposent sans devoir passer par le Parlement. Ce régime n’est efficace que s’il est demandé à temps. Ici, nous allons octroyer les pouvoirs spéciaux au Gouvernement bruxellois un mois après la Wallonie, qui pourrait déjà sortir de ce régime au moment où Bruxelles y entrera. »

En effet, le Parlement wallon a adopté les pouvoirs spéciaux le 28 octobre dernier pour une durée d’un mois, qui pourrait être prolongée à la demande du Parlement.

Le MR a dénoncé à plusieurs reprises les nombreux retards pris par le Gouvernement bruxellois dans la gestion de la crise du Covid-19.

« Nous avions déjà alerté le Gouvernement bruxellois sur les nombreux retards de plusieurs semaines pour l’octroi des différents primes de soutien économique par rapport à la Flandre ou la Wallonie. Ces retards ont sans aucun doute pesé dans la balance des faillites. Nous tirons une nouvelle fois la sonnette d’alarme. En pleine crise sanitaire, cet amateurisme devient dangereux ! Il est évident que les pouvoirs spéciaux auraient été plus utiles encore s’ils avaient été demandés en urgence au début de la deuxième vague comme ce fût le cas en Wallonie. » conclut Alexia Bertrand qui n’a pas manqué d’interroger le Gouvernement bruxellois sur les décisions qui n’auraient pas encore été prises notamment en matière de santé faute d’avoir basculé dans ce régime plus tôt.

La Cheffe de Groupe du MR au Parlement bruxellois pose toutefois deux conditions à cette nouvelle dérogation exceptionnelle au fonctionnement de la démocratie parlementaire. Premièrement, les arrêtés de pouvoirs spéciaux devront être transmis au parlement le jour même de leur adoption.  Deuxièmement, le Groupe MR espère que cette fois-ci que les pouvoirs spéciaux seront utilisés à bon escient car il est plus que nécessaire d’accélérer le tempo pour que les Bruxellois bénéficient d’une protection maximale lors de cette deuxième vague.