Valérie Glatigny, Ministre de la Jeunesse, a rassemblé les acteurs francophones de la jeunesse, le Commissariat Covid fédéral et les experts sanitaires en visioconférence, avec pour objectif d’améliorer la communication vers les jeunes et de susciter une plus grande adhésion de leur part aux règles sanitaires.

Cet échange était l’occasion, pour le secteur jeunesse francophone (mouvements de jeunesse, organisations de jeunesse, centres de jeunes, maisons de jeunes, Infor Jeunes, centres de rencontre et d’hébergement, etc.), de proposer toute la diversité de son expertise. L’ensemble des intervenants se sont accordés sur deux points essentiels.

D’une part, il a été souligné qu’une meilleure adhésion des jeunes aux règles passe par une meilleure compréhension de celles-ci, et non par une culpabilisation. D’autre part, il a été acté qu’une campagne efficace doit nommer les choses clairement, et reposer sur la mobilisation des jeunes par d’autres jeunes. Le secteur jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été invité à formuler des propositions et faire remonter des initiatives auprès de la plateforme mise en place par le commissariat Covid.

La Ministre a également récemment rencontré des représentants d’Infor Jeunes, du Forum des Jeunes et des Scouts qui ont mis en place des campagnes de sensibilisation aux règles sanitaires via les réseaux sociaux. Ces échanges ont été l’occasion de souligner la nécessité d’utiliser les canaux de communication spécifiques consultés par les jeunes, ce que ces campagnes ont fait avec succès.