Communiqués

Négociateurs fédéraux – « L’importance du pays au-delà des différents groupes politiques»

Les trois présidents de partis gouvernementaux Egbert Lachaert (Open VLD), Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) se sont rencontrés ce matin.

Après des délibérations approfondies et respectueuses, les trois négociateurs ont décidé en outre avec toute leur force de mettre toute leur énergie politique dans la politique de relance et de reconstruction du pays après cette crise corona.

Ce faisant, la priorité est donnée à deux aspects : celui de créer un gouvernement fédéral à part entière avec une majorité à la Chambre, et celle de l’élaboration d’une politique de relance économique forte et vigoureuse, avec les interventions et les réformes sociales nécessaires. Tout autre question sera discutée au cours des négociations et ceci dans le respect mutuel de chaque position.

La délimitation de l’accord de coalition abordera plusieurs questions, dont celle des dossiers éthiques : « pour éviter les discussions sur les votes au Parlement, il est dans l’intérêt de tous les partis d’avoir un gouvernement le plus tôt possible. Ceci assurera la stabilité de notre pays et des institutions », ont déclaré les présidents.

 

« Belang van het land over partijgrenzen heen »

De drie voorzitters van de regeringspartijen Egbert Lachaert (Open VLD), Georges-Louis Bouchez (MR) en Joachim Coens (CD&V) hebben vanmorgen overleg gepleegd.

 

Na diepgang en respectvol overleg beslissen de drie onderhandelaars verder met volle kracht al hun politieke energie te stoppen in het herstelbeleid en de heropbouw van het land na deze coronacrisis.

 

Daarbij wordt prioriteit gegeven aan twee zaken: het maken van een volwaardige federale regering, met meerderheid in de Kamer, en het uittekenen van een krachtig doortastend economisch relancebeleid, met de nodige sociale ingrepen en hervormingen. Alle andere kwesties zullen in de schoot van de onderhandelingen besproken worden, met wederzijds respect voor elk z’n standpunt.

 

Bij de afbakening van het regeerakkoord zullen meerdere zaken aan bod komen, waaronder dat van de ethische dossiers. ‘Om discussies rond stemmingen in het parlement te vermijden, hebben alle partijen er belang bij dat er zo snel mogelijk een regering komt, die stabiliteit biedt voor ons land en de instellingen.’ reageren de voorzitters.