Le groupe MR au Parlement bruxellois a élaboré un plan de mobilité dans la perspective du déconfinement. Ce plan contient douze mesures concrètes et concerne la mobilité au sens large. Ainsi, il s’intéresse à tous les moyens de transport.

Tarif adapté à l’horaire pour la STIB

D’abord, un objectif majeur pour le MR est de désengorger les transports en commun. Cela favoriserait la sécurité sanitaire. En effet, cela permettrait de respecter la distanciation sociale. Ce plan aborde dès lors la mise en place d’un tarif selon l’horaire. Cela encouragera les voyageurs à se déplacer en-dehors des heures de pointe, s’ils en ont l’occasion.

Quid de la voiture ?

Ensuite, ce plan de mobilité revoit la place de la voiture. Le Mouvement Réformateur est à ce titre favorable à l’élargissement de la zone de parking rouge. Pour rappel, la zone rouge est celle des quartiers commerçants. Les voitures peuvent y stationner 30 minutes gratuitement.

Cette proposition de stationnement doit s’accompagner d’une gestion du trafic. Celle-ci permettrait de drainer le flux. La technologie aujourd’hui permet de connaître le trafic en temps réel. Il faudrait, pour le MR, installer des panneaux de signalisation intelligents. Ces panneaux utiliseraient les données de trafic pour proposer des alternatives d’itinéraires aux piétons et cyclistes.

Les libéraux francophones sont favorables à une zone 20km/h. Ils en appellent toutefois à un plus grand effort de concertation avec les acteurs de terrain. L’enjeu est grand : la sécurité des utilisateurs des axes concernés. Le Mouvement Réformateur déposera une proposition de résolution en ce sens très prochainement au Parlement bruxellois.