Le Conseil National de Sécurité s’est réuni à nouveau ce 13 mai 2020. Il y a été décidé de poursuivre le déconfinement progressif en passant à la phase 2 de ce dernier.

Le Conseil National de Sécurité a décidé d’entamer cette nouvelle phase de déconfinement au regard de plusieurs critères sanitaires favorables pour le moment. Cette stratégie de déconfinement demeure progressive.

Au niveau de la phase 1b, la réouverture des commerces s’est bien déroulée dans l’ensemble tandis que les libertés octroyées la semaine passée ont permis à une majorité de citoyens de retrouver des proches avec beaucoup de bonheur.

La phase 2 du déconfinement va donc débuter dès ce 18 mai

L’enseignement

Reprise progressive des cours dès ce 18 mai, singulièrement dans les années certificatives (6ème primaire et 6ème secondaire dès lundi). Les maternelles resteront fermées. La Fédération Wallonie-Bruxelles indique que le matériel prévu, destiné aux écoles, sera livré, au plus tard, ce week-end.

L’enseignement supérieur a déjà organisé sa fin d’année académique avec les autorités communautaires.

La culture

Les musées et les infrastructures d’intérêt culturel pourront ouvrir à nouveau leurs portes :

  • s’ils mettent en place une billetterie en ligne ou par téléphone ;
  • et s’ils prennent les dispositions nécessaires pour éviter les effets de foule à l’intérieur de leur établissement.

Les bibliothèques restent ouvertes aux mêmes conditions.

Au niveau économique

Les métiers de contact (comme les coiffeurs, les esthéticiennes ou  les tatoueurs) peuvent reprendre, sous certaines conditions, notamment :

  • La prise de rendez-vous ;
  • Le port d’un masque ou d’une protection couvrant le nez et la bouche pour le client et le personnel ;
  • Les distances de sécurité doivent aussi être respectées entre les clients.

Les marchés de maximum 50 échoppes pourront être organisés à nouveau avec l’accord des autorités locales, en sachant que :

  • Les distances de sécurité doivent toujours être d’application ;
  • Un plan de circulation doit être instauré ;
  • Le port d’un masque et d’une protection couvrant le nez et la bouche est obligatoire pour les commerçants et leur personnel. Il est fortement conseillé pour les clients.

Au niveau des sports et loisirs

Les infrastructures d’intérêt naturel, comme les parcs animaliers, pourront également rouvrir à condition :

  • Qu’ils instaurent une billetterie en ligne ou par téléphone pour limiter l’accès au public ;
  • Qu’un plan de circulation soit instauré ;
  • Que les cafétérias et restaurants restent fermés, au même titre que les attractions et les plaines de jeux.

Les entrainements sportifs réguliers et les leçons en extérieur et en club pourront reprendre à condition qu’ils se pratiquent en respectant les distances de sécurité et en présence d’un entraineur. Les groupes ne peuvent pas dépasser les 20 personnes. Les clubs sportifs ne peuvent rouvrir qu’à condition que toutes les mesures soient prises pour assurer la sécurité des personnes.

Cérémonies (mariages, enterrements)

En ce qui concerne les mariages et les enterrements, il sera possible d’accueillir maximum 30 personnes lors des cérémonies à partir du 18 mai, sous certaines conditions dont le respect des distances de sécurité.

Il ne sera, par contre, pas permis d’organiser une réception après la cérémonie.

 

Pour le futur : troisième étape de déconfinement à partir du 8 juin

La prochaine étape de notre déconfinement n’aura pas lieu avant le 8 juin.

Il concentrera la reprise graduelle des activités touristiques et de la réouverture des restaurants, des terrasses et des cafés.

Le Conseil National de Sécurité examinera d’ici là et de manière évolutive dans quelle phase et dans quelles conditions nous pourrons :

  • Élargir les contacts sociaux;
  • Envisager les stages d’été et les camps de mouvements de jeunesse cet été ;
  • Autoriser la reprise des services de cultes sous certaines conditions.
  • Permettre l’organisation de manifestations et d’événements de taille diverse.

Le CNS annonce déjà, néanmoins, que tout manifestation à caractère culturel, sportif, touristique et récréatif restera interdite jusqu’au 30 juin. Il n’y aura probablement pas de « retour à la normale » pour l’été.

Notre « stratégie de sortie » continuera à être évaluée et peaufinée au fil des prochaines semaines.

 

Informations utiles