Priorité à la ligne de soin pour les masques

Le port du masque reste, pour Willy Borsus, une priorité pour celles et ceux qui travaillent sur la ligne de soins. Une fois ceux-ci servis en matériel, les autorités pourront prendre des mesures concernant le grand public. L’objectif sera alors, dans un premier temps, de se focaliser sur certaines situations. Le Ministre wallon de l’Economie cite à titre d’exemple le port du masque en entreprise ou au magasin.

Production belge et réutilisation des masques

La Wallonie travaille avec l’entreprise belge Deltrian à Fleurus pour produire des masques. Le processus est lent et complexe au vu de la pénurie mondiale. La production commencera dès lors fin mai, initialement avec une capacité de 30 millions de masques produits par an. Le Gouvernement wallon vient par ailleurs de décider d’augmenter cette capacité à 60 millions.

Par ailleurs, Willy Borsus annonce que le Gouvernement wallon travaille avec l’Université de Liège et certains industriels sur la décontamination. Cette technique permettrait, à terme, de pouvoir réutiliser des masques plusieurs fois.

Réouverture des commerces et relocalisation des activités

A la question de savoir si l’objectif premier est la réouverture des commerces, le Ministre wallon de l’Economie répond que la priorité reste la santé publique. Il s’agit d’éviter un nouveau pic de contamination. Monsieur Borsus se dit toutefois très préoccupé de la situation de l’horeca et est convaincu qu’il faut réfléchir et prendre de nouvelles mesures. Il se dit ainsi favorable à des mesures de déduction complète de la TVA pendant un certain temps. Il ne faut pas faire de cette crise sanitaire dramatique une crise économique.

Willy Borsus, Ministre wallon de l’Economie et du Commerce extérieur, plaide pour investir dans la relocalisation de l’économie et pour un système d’économie circulaire. Il faudra pour lui se relever et aller de l’avant dans l’après-COVID-19.