Le Président du Mouvement Réformateur s’est rendu vendredi en fin d’après-midi chez AMB Ecosteryl. Cette entreprise implantée à Mons a près de 20 ans d’expérience dans le traitement industriel des déchets médicaux. En plus d’être un bel ambassadeur de la Belgique à l’étranger, l’entreprise est leader dans son secteur.

Une entreprise leader

AMB Ecosteryl est un groupe familial privé créé en 1947. A l’époque, l’entreprise n’oeuvrait qu’à la conception et à la production de machines spécifiques pour l’industrie extractive. Aujourd’hui, pour répondre aux questions environnementales et de promotion du développement durable, elle s’est orientée vers le développement de nouveaux équipements pour le traitement des déchets médicaux. Autrement dit, AMB Ecosteryl produit des machines capables de recycler entièrement les déchets médicaux infectieux partout à travers le monde.

Une visite de terrain

Lors de cette visite, Georges-Louis Bouchez était accompagné de Fabienne Devilers, Députée MR à la Province de Hainaut. Les deux libéraux se sont intéressés à l’histoire de cette entreprise familiale originaire de Jemappes. Le rendez-vous a été donné sur le site de Mons, plus précisément dans les ateliers de production. Le Président du MR s’est montré très intéressé et attentif à la vie quotidienne des trois co-gestionnaires d’AMB Ecosteryl. Ces derniers ont également évoqué l’impact de la crise sanitaire sur le fonctionnement quotidien de l’entreprise. Georges-Louis Bouchez a également assisté à la mise en marche d’un broyeur et observé le processus du début, à la fin.

A la fin de cette rencontre, l’invitation à l’inauguration de l’agrandissement des ateliers a été lancée à Fabienne Devilers et au Président du Mouvement Réformateur. “C’est avec grand plaisir que je reviendrai !” a conclu Georges-Louis Bouchez.