Le président du MR était l’invité du Cercle de Wallonie, à Seraing. Il s’est adressé à des chefs d’entreprises et personnes d’influence présentes au sein du cercle d’affaires. Cette prise de parole était l’occasion de rappeler l’engagement des libéraux pour une meilleure croissance et un développement économique wallon à la hauteur des talents et entreprises qui ne demandent qu’à se développer davantage encore. Il n’y’a pas de fatalisme en matière de capital humain et économique : il est essentiel de donner accès à tous à une formation de qualité et à la lutte contre les discriminations que subissent les profils les moins favorisés. Il a proposé une vision émancipatrice unique au parti libéral, refusant la culture victimaire et le communautarisme.

Il est revenu sur l’importance des universités comme pôles de recherche pour le rayonnement intellectuel et professionnel de la Région.

Il a également pu revenir sur les sujets forts de l’actualité comme l’Accord InterProfessionnel.

Il a été présenté par Dorian de Meeus, rédacteur en chef de La Libre Belgique qui a dressé un portrait de lui vivant et sincère, un homme qui maîtrise tant les sujets de fonds que leur communication.