MobilitéSécurité

Mobilité : Excellente collaboration entre Police ferroviaire, STIB et SNCB

La Ministre Galant se réjouit de l’excellente collaboration entre la Police des Chemins de fer et les opérateurs de transport public pour observer les flux de manifestants.

Pour la première fois, à l’occasion de la manifestation d’hier, les services de Police des Chemins de fer ont collaboré avec la STIB et la SNCB. Cela s’est fait autour des flux de la manifestation et ce dans un même lieu.

Cette collaboration est possible depuis la mise à disposition des images des gares de la SNCB à la Police de Chemin de fer. Une liaison directe avec le commandant du service d’ordre, à savoir la zone de police de Bruxelles CAPITALE Ixelles, a été possible de même qu’une centralisation des informations venant tant du personnel de terrain (Police Locale et Fédérale, Sécurail, STIB) que des manifestants eux-mêmes via les réseaux sociaux.

Réaction plus rapide et adéquate

Cette coordination accrue permet une réaction plus rapide et adéquate si une situation d’urgence devait être détectée (par ex. : la fermeture d’un accès à une gare ou une station). Cela permet également d’avoir une idée exacte du nombre de manifestants ayant pris le train. Ainsi, il est possible de mieux appréhender leur état d’esprit.
Ce qui constitue « l’événement» ce n’est pas tant d’avoir les images de l’ensemble des gares du Royaume mais bien de pouvoir suivre la préparation et le déroulement de la manifestation par les différents services de sécurité : de l’arrivée de groupes de manifestants via telle ou telle gare jusqu’au retour dans leur gare d’origine. Cela permet de s’assurer que les manifestants et les usagers des transports arrivent et rentrent en toute sécurité.