Au lendemain des élections locales, le président du MR Olivier Chastel souligne l’excellent résultat du Mouvement Réformateur en Wallonie. « En moyenne, notre score aux élections provinciales est proche de 24 %. C’est bien mieux que les 20% prédits par les derniers sondages. Jamais le résultat n’a été aussi serré entre le MR et le PS, qui sont au coude à coude ».

 

Pour Olivier Chastel, le MR parvient par ailleurs à conforter son ancrage local. « A ce stade, nous décrochons 95 mayorats en Wallonie (94 en 2012), avec quelques belles surprises, par exemple à Perwez et Péruwelz, et des résultats impressionnants à Courcelles ou Waterloo. En Wallonie, le MR décroche 66 majorités absolues, soit 9 de plus qu’en 2012. Cela démontre toute la solidité du MR », déclare Olivier Chastel.

 

A Bruxelles et en périphérie, le MR conserve trois mayorats et se maintient dans plusieurs majorités. « Le MR stabilise son nombre d’élus locaux à Bruxelles, mais cela ne se traduit pas par autant de participations du fait de l’excellent résultat d’Ecolo et du choix du PS de nous écarter de plusieurs majorités », constate Olivier Chastel.

 

Au total, dans l’attente des conclusions des dernières négociations, ce sont donc déjà 98 bourgmestres en Wallonie, à Bruxelles et en périphérie. Le Mouvement Réformateur en avait 99 sous la précédente législature.

 

Retrouvez tous les résultats ici