Une présence digitale de chaque instant, un média à part entière, une nouvelle manière d’amener et de traiter de l’information… le Mouvement Réformateur lance son propre média, DREAMR ! Jeune et dynamique, cette chaîne est aux couleurs du monde médiatique d’aujourd’hui. DREAMR est un média qui donne le temps aux gens, qui laisse la place à toutes les opinions et qui se veut constructif dans et pour le débat public.

Le média du MR

En 2020, DREAMR répond aux enjeux médiatiques futurs selon ses responsables.

Aujourd’hui, notre formation politique s’inscrit dans la volonté de suivre un autre mouvement, plus dynamique, et de tabler totalement sur une existence médiatique digitale. Pour apposer cette empreinte numérique forte, DREAMR propose des contenus riches et variés. L’attraction des séquences web permet à tous les types de public de s’identifier de près ou de loin aux messages proposés. Bien qu’il s’agisse d’un média issu d’un parti politique, notre volonté est de laisser la place aux discours contradictoires, d’animer le débat et de créer un nouvel espace où l’info juste reste la priorité. DREAMR propose des contenus inédits, raconte l’histoire du parti et traite de tous les sujets de société, politiques ou non.

Ce média apporte un point de vue différent sur un monde en constante évolution.

DREAMR c’est une chaîne YouTube ainsi qu’une plateforme SoundCloud, le tout accessible en permanence via le site internet du MR ainsi que les comptes Facebook, Instagram et Linkedin officiels du Mouvement Réformateur. Enfin, notre média est aussi à découvrir mensuellement en télé sur La Une et également en radio sur La Première.

Tout le format a été pensé de manière digitale : « Youtube c’est la première chaîne télé de Belgique avec près de 8 millions de Belges qui consultent la plateforme au quotidien. Tous les contenus créés pour la télé ont pour but d’être réutilisés pour nos réseaux sociaux. On a réfléchi l’émission avant tout pour le web et ensuite pour le petit écran. » explique Jean-Vianney Philippe, le directeur de la communication du MR.

DREAMR multiplie les canaux d’information complémentaires. Les podcasts sont quant à eux liés au programme télé, mais pas que. Les sujets peuvent corroborer. « L’émission télé succède ou précède l’émission radio de quelques jours, si en télé nous traitons des élections US, en radio on traitera de ce même sujet avec un angle différent. » précise Qassem Fosseprez, co-producteur et présentateur de DREAMR. « Là aussi, l’idée est de reprendre les productions radio pour en faire des podcasts disponibles sur notre Soundcloud. » continue Qassem Fosseprez.

Au-delà des émissions concédées, l’essentiel du contenu est propre et exclusif à notre média.

“Salut à tous, et bienvenue sur DREAMR” !

« Quand on m’a proposé l’idée, j’ai tout de suite dit oui ! J’aime la nouveauté et j’adore être challengée » avoue Orane Godrie, co-présentatrice de DREAMR. L’émission et ses rubriques sont co-présentées par Qassem Fosseprez, co-producteur du programme à la fois, et Orane Godrie. « Qassem et Orane à la co-présentation de l’émission, c’est véritablement apporter une touche de fraicheur à ce média » argumente Jean-Vianney Philippe. Pour Georges-Louis Bouchez : « La complicité de Qassem et Orane se ressent à l’écran, ils collent aux codes de la jeunesse et savent comment lui parler.  » 

Ce nouveau média s’ancre dans une volonté de modernisation du message politique et pour ce faire, l’émission est construite en plusieurs rubriques. « Par exemple, pour la première émission qui traitait de l’élection présidentielle américaine, il nous semblait cohérent de partir à la rencontre de tous les principaux concernés de près ou de loin par les élections aux États-Unis et non seulement ici en Belgique, mon collègue a passé des appels vidéo à distance avec de vrais américains qui résident là-bas afin d’avoir leur ressenti. On réalise un total travail de terrain et d’équipe ! » explique Gauthier Sepulchre, producteur et réalisateur et de DREAMR.

L’audience aura l’occasion de découvrir des interviews exclusives, des rencontres sur le terrain, des immersions, des micros-trottoirs, des vidéos explicatives, des zappings, des mises en lumière et plein d’autres manières de décortiquer l’information. Tous ces contenus seront à découvrir sur notre chaîne YouTube, triés par catégories et en télé et en radio sur la RTBF une fois par mois.

En fonction de l’actualité, des formats dits hors-séries seront réalisés comme précédemment avec les 25 ans de la disparition de Jean Gol ou dans le courant de l’année prochaine en lien avec les 175 ans du libéralisme.

Pour Georges-Louis Bouchez : « Il était temps de moderniser notre communication et de communiquer de manière directe à un public que l’on ne peut rencontrer que sur les plateformes. L’idée ici est d’englober l’information sur de multiples canaux. A côté de l’émission télé et radio, avoir une présence médiatique digitale est vraiment nécessaire. Cette démarche s’inscrit dans une nouvelle stratégie de communication que nous voulons jeune et dynamique.  Le MR est le premier parti francophone à créer son média ! » conclut le président du MR.

DREAMR est donc à découvrir en permanence sur nos chaînes Youtube et SoundCloud ainsi qu’en télé et en radio.

Restez connectés sur tous nos canaux digitaux pour découvrir le nouveau média du MR !

 


 

Op elk moment digitaal aanwezig. Een volwaardig medium. Een nieuwe manier om informatie te geven en te behandelen… De Mouvement Réformateur lanceert haar eigen medium, DREAMR! Een jong en dynamisch kanaal dat zijn plaats heeft in het medialandschap van vandaag.  DREAMR is een medium dat mensen tijd geeft , dat plaats biedt aan alle opinies en dat een meerwaarde wil zijn voor het publieke debat.

Het medium van de MR

In 2020 speelt DREAMR in op de media-evolutie.

Onze politieke beweging wordt nog levendiger en zet voortaan volop in op digitale media. DREAMR lanceert een rijk en gevarieerd on line aanbod, met inhoud voor iedereen. Een medium van een politieke partij, maar met plaats voor tegenstellingen, debat en natuurlijk en in de eerste plaats informatie. DREAMR brengt onuitgegeven inhoud, vertelt de geschiedenis van de partij en behandelt alle maatschappelijke onderwerpen, politieke en niet-politieke.

Dit medium geeft een andere kijk op een wereld in voortdurende verandering.

DREAMR is een YouTube-kanaal en een SoundCloud-platform, dat permanent toegankelijk zal zijn via de website van de MR en via de Facebook, Instagram en Linkedin van de Mouvement Réformateur. Ons programma zal ook elke maand op televisie op La Une te zien zijn en op de radio op La Première. Alles is digitaal bedacht: “YouTube is in ons land het eerste televisiekanaal, met 8 miljoen Belgen die het elke dag raadplegen. Alle tv-inhoud zal ook via onze sociale media te zien zijn. Onze uitzending is in de eerste plaats voor het web bedacht en vervolgens voor de tv”, legt  Jean-Vianney Philippe, communicatiedirecteur van de MR uit.

DREAMR bundelt complementaire informatiekanalen. De podcasts zijn aan het televisieprogramma gekoppeld. De onderwerpen ondersteunen elkaar. « Het televisie-programma wordt enkele dagen voor of na het radioprogramma uitgezonden. Als we op de televisie over de verkiezingen in de VS spreken, dan zullen we datzelfde onderwerp vanuit een andere invalshoek op de radio behandelen », vertelt Qassem Fosseprez, coproducent en presentator van DREAMR. « De idee is om radioproducties voor podcasts op onze Soundcloud te gebruiken ».

Buiten de gebruikelijke tv-uitzending is de kern van de inhoud eigen en exclusief voor ons medium.

« Hello en welkom bij DREAMR ! »

“Toen ik het voorstel kreeg, heb ik meteen ja gezegd. Ik hou van digitale nieuwigheden” zegt Orane Godrie, medepresentatrice van DREAMR. Samen met Qassem vormt ze het presentatieteam. « Qassem et Orane geven frisheid en pit aan het medium » vult Jean-Vianney Philippe aan. Georges-Louis Bouchez: “De vriendschap tussen Orane en Qassem straalt af op de uitzending. Vanuit hun leefwereld en ervaring weten ze bijvoorbeeld precies hoe ze zich tot jongeren moeten richten.”

DREAMR wil een moderne vorm aan de politieke boodschap geven. Daarom is de uitzending rond verschillende rubrieken opgebouwd. “In de eerste uitzending, die over de Amerikaanse verkiezingen ging, leek het ons goed om zoveel mogelijk betrokkenen te ontmoeten en aan het woord te laten. En niet alleen in België. Mijn collega heeft videogesprekken gehad met mensen in Amerika om hun visie en invalshoek te kennen. We doen alles als ploeg en op het terrein !” legt Gauthier Sepulchre, maker en monteur van DREAMR uit.

Kijkers krijgen exclusieve interviews, ontmoetingen op het terrein, straatinterviews, toelichting, korte levendige items en andere originele manieren om informatie te verwerken. Al die inhoud komt op ons YouTube-kanaal, geordend volgens categorie, en op televisie en radio op RTBF één keer per maand.

Afhankelijk van de actualiteit, zullen er nog andere formaten komen, zoals onlangs met de herdenking 25 jaar na het overlijden van Jean Gol of volgend jaar met de 175ste verjaardag van het liberalisme.

Georges-Louis Bouchez : “Het was tijd om onze communicatie te moderniseren en om rechtstreeks te communiceren met een publiek dat we alleen on line kunnen bereiken. We willen de informatie via verschillende kanalen geven. Naast uitzendingen op tv en radio is het echt nodig om ook via de digitale media aanwezig te zijn. Dit idee past in onze jonge en dynamische communicatiestrategie. De MR is de eerste Franstalige partij met een eigen medium!”, besluit de MR-voorzitter.

DREAMR is voortaan dus permanent te ontdekken op onze YouTube- en SoundCloud-kanalen en via tv en radio.

Welkom op al onze digitale kanalen van het nieuwe medium van de MR!