Le Syndicat Neutres pour indépendants (SNI) annonce que le nombre d’indépendants actifs après la pension a augmenté de 33,5% en 5 ans. 78.895 indépendants pensionnés travaillaient en 2012. Ils étaient 105.328 en 2017.

Augmenter ses revenus en restant actifs après la pension

Pour le SNI, cette augmentation s’explique par une mesure décidée par le gouvernement fédéral et en particulier le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR). En effet, depuis début 2015, les personnes qui continuent à travailler après leur 65e anniversaire ou après une carrière de 45 ans peuvent gagner un revenu illimité sans perdre leurs droits à la pension. Cette mesure concerne notamment les indépendants.

Relever le taux d’emploi des plus âgés

Pour le MR, cette mesure contribue à relever le taux d’emploi des travailleurs plus âgés. Elle participe à renforcer la liberté de choix des personnes dans la gestion de leur carrière et de leur retraite. La mesure permet également aux indépendants d’augmenter leurs revenus.

Les réformes en matière de pensions du ministre Daniel Bacquelaine visent à relever l’âge moyen de sortie du marché du travail. L’objectif est de garantir la soutenabilité financière et sociale de notre régime de pension. L’allongement des carrières doit contribuer à garantir l’équilibre financier de notre modèle de protection sociale. Il doit permettre de relever le niveau moyen des montants de pensions. Ces réformes visent également, au nom de l’équité, à harmoniser progressivement les différents régimes de pension (salariés, fonctionnaires, indépendants).

Le dernier rapport du Comité d’Etude sur le Vieillissement souligne le caractère indispensable de cette réforme. Outre le fait qu’elle induira, entre 2014 et 2060, une réduction de la croissance du coût budgétaire lié au vieillissement de 1,9 % du PIB, elle permettra aussi un relèvement du taux d’emploi des personnes âgées de 55 à 66 ans qui devrait augmenter de 15,4 % entre 2014 et 2060.