Le soutien à l’entrepreneuriat féminin est une des priorités de David Clarinval, le Ministre des Classes Moyennes, des Indépendants et des PME. Dans le cadre de l’évènement, organisé  ce vendredi 8 octobre 2021, il a présenté ses actions prioritaires en la matière.

Le Ministre Clarinval a rappelé l’importance du monitoring de l’entrepreneuriat féminin. Avec l’Observatoire des Indépendants et PME du SPF Economie, on dispose déjà d’un outil précieux concernant les chiffres et le profil des entrepreneuses indépendantes ou cheffes d’entreprise. Un baromètre spécifiquement dédié à l’Entrepreneuriat féminin sera prochainement mis en ligne pour informer sur les chiffres et thématiques clés de l’entrepreneuriat féminin. L’ensemble des données publiques de l’INASTI sont aujourd’hui genrées. Il est indispensable de disposer de ces données pour mener des politiques publiques efficaces.

Le Ministre Clarinval souhaite également aller plus loin en invitant le secteur bancaire ainsi que d’autres acteurs du financement des PME à mesurer l’accès des femmes entrepreneuses au financement car on manque en ce domaine de données fiables.  Il va prochainement réunir ces acteurs afin de discuter des meilleurs pratiques dans le domaine.

Par ailleurs, le Ministre Clarinval souhaite également stimuler une représentation genrée équilibrée au sein des Ordres et Instituts sur lesquels il exerce un pouvoir de tutelle, ceci afin que l’équilibre des genres dans un secteur professionnel soit mieux reflété au sein des organes de ces Ordres et Instituts.

L’importance de la participation des femmes à la révolution technologique en cours a également été soulignée. Le Ministre Clarinval entend soutenir des projets qui stimulent l’engagement des femmes et des jeunes filles dans les filières STEM. Il sera attentif à la présence équilibrée de femmes entrepreneurs dans ses projets et communications.

Afin de stimuler l’entrepreneuriat féminin via les acteurs de terrain, le Ministre a mis l’accent sur l’importance du soutien aux réseaux et aux organismes qui encouragent l’entrepreneuriat féminin en vue de répondre aux défis suscités par la crise du Covid 19.

Cet objectif est rencontré par le marché public lancé début 2021 avec le soutien du SPF Economie en vue de soutenir des femmes entrepreneuses impactées par la crise du Covid-19. Quatre projets ont été sélectionnés parmi les seize déposés :

  • « Microstart » a remporté le marché pour un projet à dimension nationale qui a pour objectif de stimuler l’accès des femmes entrepreneuses au micro-crédit professionnel et à l’accompagnement de leur projet ;
  • « UCM » a remporté le marché pour le projet wallon en vue d’accompagner la digitalisation d’entreprises gérées par des femmes ;
  • Le Réseau « Hors- norme » a remporté le marché pour un projet bruxellois qui vise au développement d’un nouveau réseau de femmes entrepreneuses en Région bruxelloise  qui met en avant la formation et l’accès des femmes au capital à risque et au financement ;
  • L’organisation  « X² Xkwadraat BV » a remporté le marché pour un projet à développer en Flandre qui vise à soutenir spécifiquement des femmes entrepreneuses actives dans les secteurs les plus frappés par la crise du covid-19  via notamment un  Business model scan pour cinquante femmes entrepreneurs, des formations et du mentorat.

David Clarinval, Ministre des Indépendants et des PME souligne qu’« encourager davantage l’entrepreneuriat féminin en mettant l’accent sur le conseil, l’accès au financement et la digitalisation,  fait partie de l’une de mes priorités de la législature actuelle ».