La situation sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus demeure préoccupante. 7284 belges ont été testés positivement dans notre pays. 3042 personnes sont aujourd’hui hospitalisées. 289 personnes sont malheureusement décédées. Les scientifiques nous confirment qu’il est encore beaucoup trop tôt pour considérer la situation comme étant « sous contrôle ».

Le Conseil National de Sécurité s’est réuni à nouveau ce 27 mars 2020. A l’issue de cette réunion, plusieurs décisions ont été annoncées, prises sur base des recommandations des experts scientifiques et médicaux:

  • Prolongation des mesures de confinement décidées le 17 mars jusqu’au dimanche 19 avril inclus. A la base, ces mesures s’appliquaient jusqu’au 5 avril. Le Conseil National de Sécurité les prolonge donc de deux semaines. Cette décision pourra à nouveau être prolongée de deux semaines, au besoin, jusqu’au 3 mai. Ces mesures sont les seules qui nous permettront de lutter efficacement contre la pandémie. Le détail de ces mesures sont rappelées sur info-coronavirus.be/fr.
  • Des sanctions sont déjà prévues pour ceux qui ne respectent pas ces règles. Le gouvernement va, par ailleurs, mettre en place à court terme un système de perception immédiate des amendes. Nous ne sommes aujourd’hui plus au niveau de la prévention. Tout le monde doit être concerné : des plus jeunes aux plus âgés. Les « lockdown parties » ont des conséquences désastreuses. Des jeunes se retrouvent aujourd’hui aux soins intensifs.
  • Les règles générales concernant les entreprises et le monde du travail, annoncées le 17 mars, ne changent pas. Les entreprises qui ne respectent pas ces règles seront sanctionnées, dans un premier temps, et fermées en cas de récidive.
  • Au niveau des écoles, la règle reste la même : le système de garderie dans les écoles est maintenu, en ce compris pendant les vacances de Pâques. Le système en silo est donc privilégié. S’il était impossible de mettre cela en place dans les écoles, un autre système pourra être organisé aux conditions suivantes :
    • Que les enfants qui ont été gardés ensemble jusqu’à présent soient pris en charge ensemble, dans un même groupe, et ne soient pas mélangés à d’autres enfants ;
    • Que ces enfants soient pris en charge par les personnes avec lesquelles ils ont eu des contacts ou qui se sont occupés d’eux dernièrement.
  • Au niveau de l’activité physique permise, le Gouvernement en appelle au bon sens citoyen : prenez le temps d’un tour en vélo, d’un jogging ou d’une balade et rentrez chez vous. Le gouvernement ne souhaite néanmoins pas préciser un nombre de kilomètre maximal, un timing plus précis ou encore une distanciation maximale par rapport au domicile.

 

Informations utiles