Le Conseil National de Sécurité s’est réuni ce 17 mars et a décidé d’instaurer des mesures de confinement relatif qui débuteront le mercredi 18 mars à midi jusqu’au dimanche 5 avril inclus.

Aujourd’hui, 1243 cas de coronavirus sont recensés en Belgique (756 en Flandre, 323 en Wallonie et 153 à Bruxelles), 15 personnes en sont guéries tandis que l’on déplore 10 décès.

Des mesures plus sévères sont donc prises pour éviter la propagation de ce virus, et, singulièrement, pour limiter les déplacements de chacun et pour favoriser le travail à domicile. Tout rassemblement est désormais interdit. Les mesures relatives aux écoles et aux crèches, elles, n’ont pas changé par rapport à la semaine dernière.

 

Informations utiles

 

Etat de la situation

Suite aux derniers développements, le Conseil National de Sécurité (CNS) s’est réuni ce mardi 17 mars à la demande de la Première Ministre fédérale, Sophie Wilmes, en concertation avec les Ministres-Présidents des Régions et Communautés.

Afin d’endiguer la propagation de l’épidémie, de couper la chaine de transmission et de préserver la santé publique, des mesures plus sévères, visant à limiter les déplacements de chacun, sont prises. Il y a un appel clair au bon sens et au civisme de chacun. Chaque citoyen est appelé à respecter ces règles pour éviter à devoir passer à un stade supérieur. Ces mesures sont profondément humaines, tiennent compte du facteur social et du facteur économique.

Ces mesures sont d’application sur l’ensemble du territoire national à partir du mercredi 18 mars à midi jusqu’au dimanche 5 avril inclus. La législation relative à la planification d’urgence et la gestion de crise s’applique ici directement et s’impose aux communes qui ne doivent donc pas adopter d’arrêtés ou d’ordonnances pour les faire appliquer.

 

Objectifs visés par les mesures

Ils sont toujours les mêmes :

  • Stopper la chaine de la transmission et de la propagation de l’épidémie ;
  • Protéger les publics à risque: personnes âgées, personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires ou respiratoires,  d’un cancer, de diabète, d’hypertension, etc. ;
  • Préserver le personnel soignant et la capacité d’accueil dans les hôpitaux: malgré un nombre de lits importants, il est essentiel de préserver les services de nos hôpitaux afin d’éviter une saturation de la capacité d’accueil et de traitement.

 

Mesures nouvelles de confinement

  • Tous les rassemblements sont interdits.
  • Les gens sont invités à rester chez eux sauf pour les déplacements essentiels. Il est permis d’aller prendre des soins, d’aller faire des courses alimentaires, d’aller au travail si impossibilité complète de procéder au télétravail, d’aider des personnes dans le besoin, d’aller à la Poste, à la banque ou encore de faire son plein d’essence. En cas de garde alternée, il est bien évident que l’échange de garde entre parents est considérée comme un déplacement essentiel.
  • La police sera chargée de faire respecter ces interdictions. Les citoyens qui ne les respectent pas s’exposent à des amendes.
  • L’activité physique est encouragée mais uniquement seul ou à deux maximum (soit un membre de sa famille qui vit sous le même toit, soit avec un ami/une amie), en respectant les règles de distanciation.
  • Les entreprises devront organiser le travail à domicile pour toute fonction où c’est possible. Là, où c’est impossible, elles devront respecter les règles de social distancing (1m-1m50 entre chaque travailleur). Là où ces règles de distance sociale ne peuvent être assurées (ni dans le cadre du travail, ni dans le cadre du transport organisé par l’employeur) les entreprises devront fermer. Il y aura des contrôles et des sanctions à la clé. Après une première sanction, une entreprise récidiviste devra fermer.

Ces dispositions ne sont pas d’application pour les secteurs cruciaux et services essentiels même si ces derniers devront eux aussi respecter, dans les mesures du possible, les règles de distanciation sociale.

  • Les transports en commun peuvent continuer à assurer leur service mais doivent s’organiser pour que la distanciation sociale soit garantie. Il est toujours recommandé de privilégier la marche et le vélo pour les courtes distances et, dans la mesure du possible, de différer les déplacements pour éviter les heures de pointe.
  • Tous les magasins sont fermés sauf les magasins essentiels (alimentaires, pharmacies, magasins pour animaux, produits de première nécessité et grandes surfaces avec : instauration de files, un client par 10m² maximum et 30 minutes maximum par client pour effectuer ses achats). Les magasins de vêtements doivent donc fermer. Les librairies, elles, restent ouvertes.
  • Les cafés doivent rentrer leur mobilier de terrasse.
  • Les magasins de nuit peuvent rester ouverts jusqu’à 22h.
  • Les salons de coiffure doivent tous rester fermés (depuis le 24 mars).
  • Les marchés de plein air sont fermés. Les échoppes alimentaires sont tolérées là où elles sont indispensables.
  • Les voyages à l’étranger non considérés comme essentiels doivent être annulés.

 

Mesures déjà en place et maintenues

 

  • Suspension des leçons dans les écoles maternelles, primaires et secondaires:
    • Une garde des enfants de moins de 14 ans (au minimum) sera organisée au moins pour les enfants du personnel médical et de soins de santé et des départements d’autorité (sécurité publique). Pour les enfants dont il n’est pas possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées, une solution d’accueil sera également proposée par les écoles ;
    • Les enfants constituent le public le plus à risque de transmettre la maladie. Si les plus jeunes sont moins touchés et qu’ils développent des formes du virus avec peu de symptômes, ceux-ci n’en restent pas moins contagieux ;
    • Les instituteurs et professeurs ne sont, quant à eux, pas écartés (excepté pour les personnes à risque et/ou qui présentent des symptômes). Ceux-ci devront être présents afin d’assurer l’accueil. Toutefois, les modalités de présence et d’organisation seront définies localement selon les besoins.
  • Maintien de l’ouverture et de l’accueil dans les crèches:
    • Le SPF Santé publique rappelle que les structures d’accueil de la petite enfance sont des établissements où les règles d’hygiène sont les plus strictes. Le risque de contagion est plus réduit dans les crèches que dans les écoles. Le SPF Santé publique rappelle également que si les enfants peuvent transmettre l’épidémie, ils constituent un groupe moins à risque de développer les symptômes.
  • Développement des cours à distance dans les hautes écoles et universités :
    • Ces établissements ne sont donc pas fermés mais les cours en auditoires et travaux pratiques sont suspendus ;
    • Il leur est recommandé de mettre en place des alternatives aux cours traditionnels tels que les cours à distance. Le personnel non académique et les professeurs sont invités à se rendre au travail comme d’habitude ou à pratiquer le télétravail.
  • Fermeture des discothèques, cafés et restaurants :
    • Les hôtels restent ouverts sauf leur éventuel restaurant ;
    • Pour la restauration, seuls les livraisons, le drive-in et les services traiteurs sont permis. Les salles de restaurants, de friteries, de snacks, etc. doivent donc être fermées. Les fritkots à emporter, par exemple, peuvent donc bien rester ouverts tandis qu’il est toujours possible de commander une pizza ou un plat à emporter dans un restaurant. En cas de file, les règles de distanciation doivent être respectées.
  • Limitation des voyages à l’étranger :
    • Les frontières se ferment progressivement et 8 pays sont actuellement interdits aux Belges dont les Etats-Unis ;
    • Les contrôles aux postes-frontières du pays sont rétablis afin de détecter les déplacements jugés non-essentiels dans le cadre des mesures de confinement liées à la lutte contre la propagation du coronavirus. La frontière peut être franchie uniquement pour fournir des soins aux personnes ou aux animaux, ainsi que pour le travail. Pour rappel, les déplacements vers les résidences secondaires en Belgique sont également interdits.;
    • Des contrôles renforcés ou une mise en quarantaine à l’arrivée des voyageurs sont appliqués par certains pays ;
    • Pour toute information sur les voyages à l’étranger, consultez  https://economie.fgov.be/.

 

Rappel des principes d’hygiène et de précaution

  1. Lavez-vous régulièrement les mains ;
  2. Utilisez toujours des mouchoirs en papier. Un mouchoir ne s’utilise qu’une fois. Jetez-les ensuite dans une poubelle fermée ;
  3. Si vous n’avez pas de mouchoir à portée de main, éternuez ou toussez dans le pli du coude ;
  4. Restez à la maison si vous êtes malade ;
  5. Pour toute autre information : consultez https://www.info-coronavirus.be/fr/.