Le président du MR Olivier Chastel salue l’accord obtenu à l’occasion de l’ajustement budgétaire. “Le gouvernement de Charles Michel maintient ses objectifs d’assainissement budgétaire et de relance économique. L’accord renforce le pouvoir d’achat sans aucune taxe nouvelle” déclare Olivier Chastel. Le président du MR se réjouit particulièrement de l’attention portée aux PME. “Nous avons toujours dit que la réforme de l’ISOC profitait aux PME. L’impact de l’exigence de rémunération à 45.000 euros sera donc évalué. Comme le souhaitait le MR, il n’y aura pas de hausse de la sanction pour insuffisance de rémunération à partir de l’exercice 2021” poursuit Olivier Chastel. Olivier Chastel salue également le volontarisme du gouvernement fédéral en matière de soutien à l’e-commerce, secteur crucial pour le développement de notre économie et qui peut contribuer à créer de nombreux emplois. “Il faut également mettre en évidence la provision de 2 millions d’euros accordée à l’AFSCA afin de renforcer ses effectifs et donc ses contrôles” souligne le président du MR. Le Mouvement Réformateur se réjouit des moyens supplémentaires permettant l’engagement de 400 nouveaux aspirants policiers ainsi que le remplacement des magistrats et policiers partant à la retraite. De même, ce contrôle budgétaire prévoit des moyens supplémentaires en matière de sécurisation des infrastructures de la SNCB. Pour Olivier Chastel, le gouvernement fédéral démontre enfin que son engagement est non seulement économique, mais aussi social. “L’effort consenti pour soutenir les avocats pro deo permettra d’améliorer l’accès à la justice pour tous. Il faut également souligner l’effort accompli en matière de lutte contre la pauvreté, à travers l’augmentation de 40 euros par mois accordée aux bénéficiaires du RIS ou d’un revenu de remplacement et qui ont charge de famille.”