Décalé d’une semaine pour “se laisser le temps d’analyser les chiffres”, le Comité de Concertation s’est réuni à nouveau ce vendredi 5 mars. Les représentants politiques et experts ont évoqué la situation épidémiologique actuelle en Belgique. Alors que certains parlent d’une troisième vague évitée de justesse et que d’autres évoquent le besoin de relâchement de certaines mesures envers la population, retour sur les principales décisions de ce Comité de Concertation.

Etat des lieux

Selon les dernières données partagées par l’Institut de santé publique ce matin, Sciensano, le nombre de nouvelles contaminations reste à la hausse, avec 2.358,7 nouveaux cas détectés en moyenne par jour entre le 23 et le 1er mars (+2%)

Le porte-parole de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem, a déclaré en conférence de presse ce matin : “L’évolution récente montre que nous avons, pour l’instant, évité cette troisième vague. La situation reste relativement chez nous meilleure que dans d’autres pays qui nous entourent”

Bonne nouvelle, la vaccination dans les maisons de repos est quasiment terminée. Près de 9 résidents sur 10 ont été vaccinés en Wallonie et à Bruxelles. Au total, au niveau de la population belge, 540.256 personnes ont reçu une première dose du vaccin tandis que 325.451 se sont vu administrer une seconde injection.

Quelles décisions ?

Après … de concertation entre les autorités compétentes, la conférence de presse a débuté aux alentours de 17 heures. Le Premiere ministre, Alexander De Croo, est revenu sur la situation sanitaire dans notre pays et a annoncé les nouvelles décisions :

Au 8 mars

  • Rassemblements non organisés à l’extérieur de 4 à 10 personnes, moyennant le respect de la distanciation sociale et du port du masque
  • Funérailles à l’intérieur : max 50 personnes (1 personne par 10m carré)

Au 15 mars

  • Enseignement primaire et secondaire : activités scolaires en extérieur (excursions, journées sportives…) de maximum une journée
  • Enseignement 100% en présentiel pour plusieurs groupes vulnérables (enseignement spécial et enseignement professionnel à temps partiel)
  • Enseignement supérieur : maximum 20% en présentiel

Au plus tôt le 1er Avril – “Plan plein air”

Mesures concernant les activités à l’extérieur :

  • Entrainements sportifs non professionnels
  • Camps de jeunes de maximum 25 enfants de moins de 13 ans
  • Vie sportive et associative : activités organisées avec maximum 10 personnes et 25 personnes de moins 13 ans
  • Parcs d’attraction (uniquement à l’extérieur)
  • Activités culturelles, événements et service de culte : maximum 50 personnes, moyennant le respect de la distanciation et du port du masque obligatoire
  • Présentiel à 100% en primaire et en secondaire après les vacances de Pâques

Au plus tôt au 1er Mai – “Plan Indoor avec tests rapides”

Première série de mesures concernant les activités à l’intérieur, moyennant le recours aux tests rapides et le respect de la distanciation et du port du masque obligatoire :

  • Nombre de contacts sociaux
  • Shopping
  • Réouverture de l’horeca au plus tard au 1er mai
  • Culture et événements
  • Animation des jeune, vie associative
  • Reprise des services de culte
  • Réouverture des salles de fitness
  • Soins à domicile

Mesures supplémentaires concernant les activités à l’extérieur, toujours moyennant le respect des règles sanitaires :

  • Horeca
  • Marchés annuels, brocantes et marchés aux puces
  • Fêtes foraines
  • Commerce ambulant à domicile
  • Culture, événements et service de culte : élargissement

C’est après plusieurs heures de réunion que ces décisions ont été annoncées. Le MR s’est battu pour avoir des perspectives avec des dates précises. C’est chose faite.

Le Comité de concertation se réunira à nouveau dans les prochaines semaines pour évaluer la situation sanitaire dans notre pays. La vaccination doit s’accélérer, cela permettra d’autres perspectives. D’ici là, prenez soin de vous et surtout prenez soin des autres. Le virus est toujours présent, nos efforts portent leurs fruits ! Le MR poursuit son combat pour le retour des libertés.