Ce vendredi 18 juin se réunissait une nouvelle fois le Comité de Concertation (Codeco) à Bruxelles. Autorités politiques et sanitaires ont fait le point sur la situation épidémiologique ainsi que sur les mesures à prendre au regard de l’épidémie, en nette diminution depuis plusieurs semaines.

Le point en Belgique

Selon les informations communiquées par Sciensano, l’Institut de santé publique, entre le 8 mai et le 14 juin, 671 nouvelles contaminations ont été dépistées en moyenne par jour, soit une baisse de 43% par rapport à la semaine précédente. Toujours sur cette même période, ce sont près de 40% de réduction en termes de nouvelles admissions hospitalières.

En parallèle, près de 40 000 tests ont été effectués sur cette période. La vaccination, quant à elle, a augmenté ; 5.869.988 personnes ont reçu une première injection d’un vaccin en Belgique, soit 63,9% de la population adulte. Parmi celles-ci, 3.327.377 ont reçu une deuxième dose, soit 36,1% de la population adulte.

Nouveaux assouplissements

Rassemblements en espaces privés

  • A partir du 27 juin, un foyer peut rencontrer au maximum huit autres personnes en même temps à l’intérieur de la maison ou d’un hébergement touristique (vacances en famille). Les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis ne sont pas comptabilisés dans l’établissement du nombre de contacts
  • Les hébergements touristiques pouvant accueillir plus de 15 personnes n’ont pas de limite quant au nombre de personnes pouvant être accueillies, à condition de respecter strictement les protocoles spécifiques qui leur sont applicables.

Rassemblements sur la voie publique et espace public

  • L’interdiction de rassemblement prend fin le 27 juin.

Rassemblements liés aux manifestations

  • Les restrictions applicables aux manifestations prennent fin à partir du 1er juillet, moyennant une obligation de masque et de distance sociale.

Les activités Horeca (dès le 27 juin)

  • Un maximum de huit personnes par table est autorisé, enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis non compris. Un foyer, quel que soit sa taille, peut partager la même table
  • L’heure de fermeture obligatoire des établissements Horeca est fixée de 1h00 à 5h00 du matin. Le service à domicile dans le cadre des activités horeca est également autorisé jusqu’à 1h00 au plus tard
  • Par dérogation de la notification du Comité du 11 mai, le nombre de clients admis à l’intérieur par banquet ou réception séparé ne connaît plus de limite à partir du 27 juin. Les règles à respecter pour les activités horeca restent pleinement d’application
  • A partir du 27 juin les sports de café (billard, snooker, fléchette, kicker, …) et les jeux de hasard dans les établissements horeca sont autorisés moyennant utilisation obligatoire du masque
  • Mise en place de plexiglass en terrasse, entre les tables
  • Si des activités horeca sont offertes à des événements, des représentations culturelles ou autres, des compétitions et entraînements sportifs, et des congrès, le take away est également autorisé.

Les cultes

  • Le Comité reconfirme la notification du Comité du 11 mai en ce qui concerne les cultes, plus en particulier les nombres maximaux à l’intérieur (200) et à l’extérieur (400). Le Codeco reconfirme également que si pour les cultes il est fait usage du Covid Event Risk Model (CERM) et/ou du Covid Infrastructure Risk Model (CIRM), les dispositions telles qu’elles sont d’application au secteur événementiel sont en vigueur.

Les entreprises et associations offrant des biens ou services aux consommateurs

  • À partir du 1er juillet, la limitation relative à l’accueil de consommateurs en groupes de deux personnes est abrogée
  • Les magasins de nuit peuvent rester ouverts à partir de leur heure d’ouverture habituelle jusqu’à 1.00h.

Les marchés, en ce compris les marchés annuels, les braderies, les brocantes et marchés aux puces, et les fêtes foraines

  • S’agissant des fêtes foraines, à l’intérieur de chaque attraction, le forain veille à ce que la distance sociale en vigueur soit respectée entre les visiteurs ou les groupes autorisés. Les règles en vigueur concernant les mesures sanitaires (désinfection des mains avant l’attraction), le port du masque et la distanciation sociale sont rappelées par des affiches à chaque stand ou attraction. Toujours concernant les fêtes foraines, à partir du 1er juillet, seul un plan de circulation à sens unique doit être élaboré, avec des entrées et des sorties distinctes sur le marché ou la fête foraine lorsque le nombre de visiteurs dépasse les 5.000 visiteurs à un même moment. Aucune dérogation à ce nombre de visiteurs n’est autorisée. Pendant les mois de juillet et août, une obligation de masque est en outre d’application.

Le secteur événementiel au sens large

  • A partir du 1er juillet, la capacité à l’intérieur passe de 80% de la capacité CIRM à 100% de la capacité CIRM, sans dépasser les 2.000 personnes et sous les même conditions spécifiques (uniquement places assises, avec masque et distance sociale) avec application du protocole Horeca
  • A partir du 1er juillet des événements tests avec un maximum de 2.000 personnes peuvent également être organisés à l’extérieur, si tous les visiteurs peuvent présenter une preuve qui démontre ou bien qu’ils ont reçu une vaccination complète au moins deux semaines précédant la date de l’événement ou bien qu’ils possèdent un résultat de test PCR négatif effectué au plus tard 72 heures avant la date de l’événement ou qu’ils subissent un test antigénique négatif effectué par un professionnel légalement compétent sur place à la date de l’événement et à chaque jour de cet événement. Celui ou celle qui n’est pas entièrement vacciné(e) a également accès à l’événement lorsqu’en possession d’un test PCR négatif qui a été effectué au plus tôt 72 heures avant le début de l’événement. Les modalités de l’événement sont établies dans un cadre précisant des modalités particulières, qui seront fixées dans l’arrêté ministériel (ministre(s) fédéral ou régional compétent, ministres fédéraux de la Santé publique et de l’Intérieur). Conditions spécifiques : places assises et/ou debout, masque et distance sociale non obligatoires
  • Outre le certificat de vaccination et de test est également accepté le certificat de rétablissement, avec une durée de validité qui commence 10 jours après la date du premier test positif et se termine 180 jours après la date du premier test positif
  • S’il est fait usage des modalités du Covid Safe Ticket, l’organisateur n’est pas obligé d’offrir la possibilité de tester à l’entrée de l’événement
  • A partir du 1er juillet l’interdiction de team buildings en présentiel est abrogée.

Autres précisions

Le Comité a pris connaissance du rapport consacré au variant Delta, à son évolution escomptée en Belgique et à la comparaison avec le contexte britannique. Le Comité maintient un haut niveau de vigilance concernant ce variant et les variants futurs.

Dans le cadre des tests obligatoires imposés dans le cas des voyages internationaux et, à partir de la mi-août, des grands évènements, il est prévu, en collaboration avec le secteur des pharmacies, la possibilité de réaliser un test rapide antigénique dans les pharmacies jusqu’au 30 septembre. Ce test est à la charge du citoyen.

Concernant le secteur des titres-services, les mesures particulières prises en Codeco le 23 avril sont prolongées jusqu’au 30 septembre 2021.

Un prochain Comité est prévu le 16 juillet.